in

4 maladies qui touchent fréquemment le chat à l’automne

Crédits : Ekaterina79/iStock

La transition entre la forte chaleur de l’été et la froideur de l’hiver passe par la mi-saison de l’automne qui a aussi son lot d’inconvénients. Les baisses de températures, mais aussi de luminosité peuvent toucher les chats au niveau de leur santé. Les maladies sont fréquentes pendant cette période automnale, et certaines plus que d’autres. Mais pas de panique ! Il existe des méthodes naturelles et des gestes de préventions à connaître pour faire face à ces maladies. Découvrez 4 maladies qui touchent fréquemment le chat à l’automne ainsi que les solutions pour s’en débarrasser.

1. Le coryza

Le coryza est une maladie qui peut être mortelle pour le chat si elle n’est pas vite traitée. Comment repérer les symptômes de cette maladie ? C’est très simple, elle est semblable à la grippe chez l’humain. Alors si votre chat se met à éternuer, qu’il tousse, que ses yeux et son nez coulent, direction le vétérinaire !

Le traitement est le plus souvent des antibiotiques. Il existe également un vaccin contre le coryza. Surveillez donc bien votre chat dès le début de l’automne, car c’est à cette période qu’il a le plus de chance d’attraper le coryza.

2. La gingivo-stomatite

Comme l’humain, le chat peut accumuler du tartre entre ses dents et ses gencives, ce qui laisse place aux maladies parodontales. Mais pas seulement ! Le coryza, le calicivirus ou l’herpès peuvent également être responsables de la gingivo-stomatite.

Ces maladies sont surtout fréquentes lorsque les températures baissent. Alors, observez bien votre chat. Si celui-ci est moins énergique, a du mal à manger ou que sa gencive est enflammée, il faut tout de suite consulter un vétérinaire.

chats couverture froid hiver neige
Crédits : iStock

3. L’arthrose

Les douleurs articulaires sont fréquentes lorsque l’humidité et le froid s’installent. Malheureusement, il n’est pas vraiment possible de soigner votre petite boule de poils.

Vous pouvez tout de même la soulager avec des anti-inflammatoires (prescrits par le vétérinaire) ou même de l’extrait de cassis !

4. Le coup de blues du chat

Les maladies physiques ne sont pas les seules à apparaître à l’automne. Tout comme chez l’humain, il existe le coup de blues saisonnier chez les chats. Avec les changements de temps, votre chat risque de déprimer. En effet, la lumière qu’il reçoit est très importante quant à son bien-être. Alors avec l’hiver qui arrive au loin ce n’est pas la joie.

La solution ? Lui offre un meilleur sommeil bien réparateur ! Sur les conseils d’un vétérinaire vous pouvez peut-être utiliser la passiflore, la mélisse ou encore la valériane pour l’aider à s’endormir dans les bras de Morphée.

Vous aimerez aussi :

3 astuces pour aider votre chat durant sa période de mue saisonnière

5 dangers de l’automne que tout propriétaire de chat doit connaître

Chat atteint d’arthrose : 5 astuces pour lui faciliter la vie