in

Chat atteint d’arthrose : 5 astuces pour lui faciliter la vie

Crédits : Arx0nt/iStock

Au fur et à mesure qu’ils vieillissent, les chats ont les articulations qui se fragilisent. Ils peuvent alors commencer à développer de l’arthrose et avoir soudainement du mal à sauter sur la table, à monter les escaliers, à se toiletter et même à jouer. Mais l’arthrose n’est pas réservée aux chats âgés, elle a également tendance à se déclarer chez les chats en surpoids, pour la simple et bonne raison qu’ils sollicitent davantage leurs articulations. Dans tous les cas, si votre boule de poils souffre, voici quelques astuces pour rendre sa vie plus confortable !

1. Opter pour un coussin chauffant

L’ennemi n°1 des douleurs articulaires, quelles qu’elles soient, c’est le froid (notamment les courants d’air), suivi de l’humidité. En effet, ces derniers ont tendance à aggraver les douleurs. Vous remarquerez d’ailleurs que votre chat semble avoir plus de mal à se déplacer ou à se lever dès que les températures commencent à baisser.

Pour diminuer ses souffrances à l’approche de l’hiver, n’hésitez donc pas à investir dans un coussin chauffant sur lequel il pourra faire sa sieste. Ce type de couchage aide à garder les articulations et les muscles détendus, diminuant cette désagréable sensation de “raidissement” au réveil. À noter que placer une bouillotte dans son panier peut également faire l’affaire, à condition de veiller à ce qu’il ne puisse pas se brûler.

De même, pensez à choisir un couchage doux et molletonné afin de proposer à votre chat un confort optimal.

2. Doser son alimentation 

Ce n’est pas un hasard si les chats obèses sont atteints d’arthrose plus rapidement que les autres chats. En effet, leur poids est plus difficile à supporter pour leurs articulations. C’est d’ailleurs pour cette raison, en plus des autres problèmes de santé qu’induit un surpoids, qu’il est vivement conseillé de doser savamment la nourriture de votre chat. Voire de lui faire faire un régime.

En bref, plus votre chat sera svelte (attention à toutefois ne pas descendre en dessous de son poids idéal !), moins il aura de douleurs au niveau des articulations.

Par ailleurs, n’hésitez pas à rajouter dans l’alimentation de votre boule de poils des aliments anti-inflammatoires et contenant des oméga 3 afin d’équilibrer les graisses dans son corps. Par exemple, de l’huile d’olive ou de l’huile de poisson.

3. Rendre sa litière et ses gamelles accessibles 

Si votre chat a de plus en plus de mal à sauter sur le plan de travail de la cuisine pour accéder à ses gamelles d’eau et de nourriture, il peut être pertinent de placer ses dernières sur le sol. Voire d’installer des rampes permettant d’accéder à ces endroits en hauteur.

À noter que vous pouvez également surélever ses gamelles en les plaçant sur un livre par exemple afin d’empêcher votre chat de baisser trop la tête pour manger. Installer plusieurs bols d’eau disséminés un peu partout dans la maison peut également être un bon moyen de l’encourager à boire.

Ces précautions sont essentielles car, si les douleurs sont trop fortes, votre chat pourrait carrément cesser de s’alimenter et de s’hydrater.

chat mange gamelle
Crédits : iStock

De même, veillez à ce que son bac à litière soit accessible facilement. Par exemple, s’il est situé au premier étage de la maison alors que votre matou passe le plus clair de son temps au rez-de-chaussée, il est préférable de le descendre à son niveau. Et si vous pouvez lui installer plusieurs bacs à litière, c’est encore mieux !

Enfin, vérifiez que les bords de son bac à litière ne soient pas trop hauts afin que votre chat puisse y rentrer sans réveiller ses douleurs articulaires. Si ce n’est pas le cas, optez pour un bac à litière à bords bas.

4. L’aider au toilettage

Même si votre chat a toujours été un animal incroyablement propre, il est possible qu’en prenant de l’âge, il fasse de moins en moins sa toilette. La raison ? Le simple fait de se contorsionner pour se lécher les différentes parties du corps peut réveiller ses douleurs articulaires.

Pour l’aider dans sa routine de toilettage, n’hésitez donc pas à le brosser tous les jours !

5. Continuer à le faire bouger

Même si votre chat a du mal à se déplacer, il est essentiel qu’il continue à faire travailler ses muscles et ses articulations. Par le jeu par exemple ou en lui faisant monter et descendre les escaliers chaque jour.

Sans un exercice (modéré) quotidien, non seulement ses muscles risquent de fondre complètement mais en plus ses articulations vont se dégrader encore plus rapidement. En effet, l’exercice physique aide à prévenir les raideurs au niveau des articulations pour la simple et bonne raison qu’il permet de stimuler la production de liquide articulaire. Or, c’est ce liquide qui est nécessaire pour lubrifier les articulations et maintenir le cartilage en bonne santé. De plus, faire un peu d’exercice chaque jour aide votre chat à rester mince et donc à lutter contre l’obésité.

Toutefois attention, votre chat ne doit en aucun cas faire de l’exercice sur un sol glissant, comme un plancher en bois massif ou un carrelage. Et pour cause, ce type de surface rend les déplacements plus difficiles et n’est pas recommandé pour la bonne santé des articulations. N’hésitez donc pas à installer des tapis un peu partout dans la maison !

Vous aimerez aussi : 

Chat âgé : 6 astuces pour lui faciliter la vie à la maison

Comment protéger votre chat du froid : 5 conseils à suivre

5 astuces pour que votre chat fasse du sport sans le savoir