in

Comment aider votre chat à mieux respirer : 5 conseils à suivre

Crédits : iStock

Si votre chat a des difficultés à respirer, il est important de le conduire immédiatement chez un vétérinaire. En effet, votre matou peut être en détresse respiratoire et il s’agit alors d’une situation d’urgence. Si vous ne faites rien, cela pourrait lui être fatal. Si, après votre visite, le vétérinaire a diagnostiqué un simple rhume, voilà ce que vous pouvez faire pour aider votre chat à mieux respirer. 

Le rhume chez le chat est similaire à celui qui atteint l’Homme. Il est provoqué par un virus qui s’insinue le plus souvent chez l’animal durant les changements de température ou les courants d’air. Durant une dizaine de jours, votre boule de poils va être victime de crises d’éternuement, va avoir les yeux larmoyants, des écoulements au niveau du nez, une perte d’appétit et de la fièvre.

1. Humidifiez l’air

Afin d’aider votre chat à respirer plus facilement malgré son nez enrhumé, augmentez le taux d’humidité dans votre maison. Cela aura pour effet de fluidifier et expulser le mucus qui obstrue ses narines. Pour cela, utilisez un humidificateur d’air ou laissez couler de l’eau chaude dans la salle de bains en gardant les portes et fenêtres fermées. Une fois que vous aurez accumulé assez de vapeur, emmenez votre chat dans la salle de bains et restez-y avec lui une quinzaine de minutes.

2. Nettoyez-lui le nez

Si votre chat a le nez bouché, vous pouvez lui insérer quelques gouttes de sérum physiologique dans ce dernier afin de l’aider à mieux respirer. Il est également essentiel de nettoyer le nez de votre chat à l’aide d’une gaze propre et d’une solution saline afin d’éviter que des croûtes ne se forment suite aux écoulements. En effet, ces croûtes pourraient le gêner encore plus pour respirer, voire lui provoquer des irritations ou des infections.

3. Laissez-le dormir

La clé de la guérison, c’est le sommeil ! Si vous voulez que votre chat retrouve toutes ses fonctions respiratoires et combatte la maladie, laissez-le dormir tout son soûl sans le déranger.

chaton dort couché
Crédits : iStock

4. Adaptez la température

Si votre chat a attrapé un rhume en plein hiver, vous devrez veiller à ce qu’il puisse se réchauffer sans problème en lui installant un couchage fait de couvertures bien chaudes dans lesquelles il pourra se lover ou en augmentant la température des radiateurs. Si vous êtes au beau milieu de l’été, veillez simplement à éviter les courants d’air dans votre maison.

5. Aidez-le à manger et à boire

Si votre chat est enrhumé, il risque de perdre l’appétit car il ne pourra plus sentir les odeurs de ses aliments. Or, s’il ne mange pas, il ne parviendra pas à récupérer assez de forces pour guérir. Ainsi, encouragez-le à à manger en faisant légèrement réchauffer sa nourriture (ce qui exaltera les odeurs) ou en choisissant des aliments très odorants, comme le thon. Vous pouvez également tremper ses croquettes dans du bouillon de poulet, par exemple, ou broyer sa nourriture si vous sentez que son mal de gorge l’empêche d’avaler correctement.

Par ailleurs, le rhume est une maladie qui déshydrate facilement. Aidez donc votre chat à boire en lui proposant toujours de l’eau fraîche et propre et en dispersant plusieurs gamelles dans la maison.

Source

Vous aimerez aussi : 

15 signes qui montrent que votre chat est malade

Coup de chaleur chez le chat : définition, symptômes et traitements

Asthme du chat : définition, symptômes et traitements