in

Adopter un chaton : les avantages et les inconvénients !

Crédits : simplytheyu / iStock

Lorsque l’on pense à adopter un félin, bien souvent, on se représente immédiatement un chaton. Mais ce n’est pas la seule option ! En effet, de nombreux chats adultes tout aussi attachants attendent désespérément d’être adoptés dans les refuges. Ainsi, pour vous assurer que vos envies et votre mode de vie sont bien compatibles avec l’adoption d’un chaton, découvrez les bons mais aussi les mauvais côtés de ces petites boules de poils !

Les avantages de l’adoption d’un chaton

1. Un chaton, c’est trop mignon

C’est bien entendu la première raison qui pousse de nombreux adoptants à adopter un chaton. Eh oui, dans le classement des animaux les plus mignons au monde, le chaton est indiscutablement en première position ! Et pour cause, le simple fait d’observer un chaton a tendance à nous plonger dans un état de profonde béatitude…

2. On peut voir grandir un chaton

Adopter un chat lorsqu’il est encore bébé permet de le voir grandir, évoluer et s’épanouir jusqu’à atteindre l’âge adulte. On peut ainsi vivre avec lui toutes les étapes de sa vie, ce qui permet de nouer des liens forts.

3. Un chaton vit plus longtemps

Un chat vit en moyenne entre 12 et 16 ans. Ainsi, lorsqu’on adopte un chaton, on peut espérer le garder à nos côtés durant une bonne dizaine d’années, sauf accident ou maladie. De fait, cela permet de repousser au maximum le moment où il sera temps de lui dire au revoir, moment qui s’avèrera bien sûr particulièrement difficile à surmonter.

chaton
Crédits : noella Raymond / iStock

4. Un chaton peut “s’éduquer”

L’avantage, avec un chaton, c’est qu’il entre dans la vie de son propriétaire dès son plus jeune âge, à un moment de sa vie où son tempérament n’est pas encore complètement forgé. Par conséquent, il est possible de l’éduquer relativement rapidement aux règles de vie à respecter, mais également d’orienter son comportement.

5. Un chaton peut s’adapter à d’autres animaux

Généralement, la cohabitation entre un chien et un chat, par exemple, est plus aisée lorsque le félin est encore chaton. En effet, un chaton est plus sociable qu’un chat adulte et surtout il a l’esprit plus ouvert, poussé par sa curiosité. Il ne se méfie donc pas encore des autres animaux, ce qui peut faciliter les choses lors des présentations.

Les inconvénients de l’adoption d’un chaton

1. Un chaton fait des bêtises

Adopter un chaton, c’est avant tout prendre le risque de le voir détruire votre intérieur. Et pour cause, le chaton est dans une phase de découverte de son corps et de son environnement. Il va donc obligatoirement faire des bêtises le temps que son désir d’aventure cesse : griffer vos meubles, faire pipi dans le lit, faire tomber des objets, rester coincé dans des endroits trop étroits ou trop hauts, mâchouiller vos affaires, etc.

2. Un chaton n’est pas propre

L’apprentissage de la propreté est une étape essentielle lors de l’adoption d’un chaton. En effet, à deux ou trois mois, les chatons ne sont pas toujours en mesure de faire leurs besoins dans une litière. Il est donc nécessaire de s’armer de patience et de bienveillance pour le leur inculquer. Heureusement, ça ne prend généralement pas beaucoup de temps !

3. Un chaton a besoin d’attention

L’adoption d’un chaton doit être mûrement réfléchie car elle impose de se dégager du temps. En effet, le chaton a tendance à être constamment en demande d’attention, que ce soit pour jouer ou pour simplement passer du temps avec son nouveau propriétaire dont la présence le rassure.

propriétaire de chat
Crédits : FamVeld / iStock

Eh oui, n’oubliez pas que durant les premiers mois de sa vie il était occupé toute la journée à jouer avec ses frères et soeurs et à se faire câliner par sa mère. Se retrouver subitement seul dans un endroit qu’il ne connaît pas peut donc être particulièrement difficile à vivre pour lui. De fait, il a besoin d’un repère : vous.

4. On ne connaît pas le caractère définitif d’un chaton

Comme nous l’avons dit plus haut, la personnalité d’un chaton n’est pas encore complètement formée, contrairement à un chat adulte. Adopter un chaton, c’est donc aussi un coup de poker : si, en le voyant grandir, vous découvrez que son tempérament ne vous convient pas, vous ne pourrez pas revenir en arrière.

À l’inverse, si vous prenez la décision d’adopter un chat adulte, vous pourrez connaître son caractère immédiatement (câlin, distant, sauvage, bavard…). Ainsi, vous pourrez plus facilement choisir un félin compatible avec votre propre tempérament et votre mode de vie.

5. Un chaton coûte cher

De nombreux frais sont à prendre en compte lors de l’adoption d’un chat en général, que ce soit en termes d’alimentation, d’accessoires ou encore de soins vétérinaires. Mais un chaton coûte particulièrement cher car il est nécessaire d’effectuer la première année tous ses vaccins ainsi que de le faire stériliser.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :