in

Pourquoi les chatons sont-ils souvent plus amicaux que les chats adultes ?

Crédits : Chepko / iStock

C’est bien connu, les chatons ont tendance à se montrer plus sociables, plus joueurs et plus curieux du monde qui les entoure. Puis, lorsqu’ils grandissent et deviennent des chats adultes, ils s’assagissent et deviennent même parfois moins câlins, voire même plus méfiants, notamment envers les étrangers. Comment l’expliquer ?

Les chatons n’ont pas encore de passé

Si les chatons sont si amicaux, que ce soit avec les humains ou avec les autres chats (ainsi que les autres animaux), c’est pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont, à ce stade, vécu encore aucune expérience négative. En effet, ils ne pensent qu’à jouer et à découvrir le monde, en véritables petits aventuriers qu’ils sont.

Sans compter que toutes les personnes qu’ils rencontrent sont particulièrement gentils avec eux. Et répondent au moindre de leurs désirs… Ce n’est donc pas étonnant qu’ils soient toujours heureux !

Mais, au fur et à mesure qu’ils grandiront, ils vivront probablement des expériences désagréables. Voire même parfois traumatisantes (enfant qui tire la queue, invité qui marche sur la patte…). Ils associeront alors ces expériences à un sentiment d’insécurité. Par conséquent, cela les poussera à se montrer plus craintifs, plus méfiants, notamment envers ceux qu’ils ne connaissent pas.

chaton
Crédits : noella Raymond / iStock

La phase de socialisation, une période à ne pas rater

Dès qu’un chaton atteint l’âge de 2 semaines et jusqu’à 14 semaines, on dit qu’il est dans sa phase de socialisation. Cela signifie que c’est durant ce court laps de temps que se définira une partie de son tempérament futur.

En effet, la phase de socialisation est LE moment de la vie d’un félin où il doit être confronté le plus possible à toutes sortes de personnes, de bruits, de mouvements, d’odeurs… Et pour cause, c’est là où il est le plus réceptif.

S’il rencontre un maximum de choses différentes durant cette période, il y a de fortes chances pour qu’il ne devienne pas anxieux et peureux à l’âge adulte. La raison ? Il sera familiarisé avec la plupart des éléments qui pourraient déclencher une angoisse (manipulation, feux d’artifice, soirée à la maison, cris des enfants…).

Ainsi, il est essentiel de ne faire vivre aux chatons que des choses positives durant cette période. Dans le cas contraire, en cas de mauvaise expérience, cela pourrait assurément les affecter à vie.

Pourquoi les chatons s’entendent-ils mieux avec les autres chats ? 

En ce qui concerne la relation qu’entretiennent les chatons avec les autres chatons ou même avec les chats adultes, elle est bien souvent plus amicale. Là aussi, l’explication est simple. En réalité, les chatons sont généralement issus d’une portée qui comporte plusieurs chats.

chats qui s'aiment
Crédits : Andrew_Deer / iStock

Ils ont donc pour habitude de vivre ensemble, de jouer ensemble et de dormir les uns blottis contre les autres pour se donner chaud. Se montrer sociable et amical avec ses congénères est, à cet âge, un gage de sécurité – et donc de survie.

Mais, en grandissant, les chatons perdent peu à peu cet instinct naturel d’aller vers les autres. Pourquoi ? Parce qu’ils commencent à développer leurs propres mécanismes de défense. Rester en groupe n’est donc plus indispensable à leur survie.

De plus , les chats adultes sont, par nature, des chasseurs solitaires. C’est pour cette raison qu’il peut être difficile pour un chat d’accepter un nouveau félin sur son territoire. En cause ? La compétition pour la nourriture. Car même si deux chats vivant dans une même maison ont chacun leur repas, ils peuvent avoir tout de même l’impression de partager les ressources qu’offre leur territoire. Et ça, c’est quelque chose de très difficile à accepter pour nos amis félins.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :