in

Balcons et fenêtres : comment protéger son chat des chutes ?

Crédits : Simona Weber / iStock

Depuis que vous avez un chat, vous vivez avec la peur de le voir un jour s’écraser sur le sol après avoir chuté de la fenêtre ou du balcon… Et vous avez bien raison ! En effet, cela arrive si souvent que les vétérinaires ont même un nom pour cela : le syndrome du chat parachutiste. Et, contrairement à ce que dit la croyance populaire, les chats peuvent se blesser très sérieusement, voire même mourir, lorsqu’ils tombent d’une grande hauteur. Mais rassurez-vous, il existe des solutions pour ouvrir les fenêtres de votre appartement sans avoir à surveiller votre félin !

Bon à savoir : si votre chat fait une chute de plusieurs mètres, vous devez l’emmener en urgence chez un vétérinaire. Et ce même s’il semble aller bien ! La raison ? Il n’est pas rare que les félins meurent d’une hémorragie interne quelques heures après une chute… À noter également que les chutes les plus graves, voire les plus mortelles chez les chats sont celles qui s’effectuent entre le deuxième et le septième étage.

1. La moustiquaire

Pour pouvoir aérer votre appartement tout en évitant que votre chat ne puisse se lancer à la poursuite d’un oiseau, il vous suffit d’installer des moustiquaires à vos fenêtres. Non seulement cela empêchera votre chat de sortir, mais en plus vous serez protégé des insectes !

L’avantage de la moustiquaire est qu’elle s’intègre parfaitement à la fenêtre, devenant quasiment invisible. Votre félin pourra ainsi observer ce qu’il se passe au-dehors tout en prenant un peu l’air. Et si vous avez peur que votre chat ne se fasse les griffes dessus, sachez qu’il existe désormais des moustiquaires anti-griffes que vous pouvez trouver sur ce site par exemple.

chat moustiquaire
Crédits : Professor25 / iStock

2. Le filet

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un balcon ou d’une terrasse, il existe un moyen pour laisser sortir votre chat en toute sécurité : le filet de sécurité. Avec lui, votre boule de poils pourra se balader sans danger, y compris sur les rebords du balcon. En effet, en cas de chute, il sera immédiatement rattrapé !

Il est également intéressant de noter que certains propriétaires de félins optent pour une cage de grande taille qu’ils installent sur leur balcon. Il leur suffit ensuite d’y enfermer leur chat quelques minutes ou quelques heures, selon son bon vouloir, le temps qu’il prenne un peu l’air.

chat filet
Crédits : Nils Jacobi / iStock

3. L’entrebâilleur de fenêtre

Si vous n’avez pas envie d’opter pour de grandes installations, il vous reste toujours la possibilité d’installer des entrebâilleurs de fenêtre. Ces derniers permettent de limiter l’ouverture des fenêtres tout en laissant passer l’air. Et rassurez-vous, il n’y a aucun risque pour que votre chat reste coincé.

Vous pourrez par exemple les utiliser dans les moments à risque, c’est-à-dire lorsque vous passez l’aspirateur ou lorsque vous jouez avec votre chat. En effet, nos amis félins sont, le plus souvent, effrayés par les bruits forts. De plus, lorsqu’ils jouent, ils ont tendance à se lancer sans réfléchir à la poursuite de leur proie. Et ce même si cette dernière passe accidentellement par la fenêtre…

chat fenêtre
Crédits : ysbrandcosijn / iStock

4. Le catio

De plus en plus populaire, le catio est un excellent moyen de permettre à votre chat de sortir prendre l’air sans avoir à le surveiller. En effet, il s’agit d’un espace extérieur fermé par un grillage dans lequel le chat peut se déplacer librement. Un catio peut s’installer aussi bien dans un jardin, sur une terrasse, sur un balcon ou sur un mur qui donne sur une fenêtre.

Si vous disposez de suffisamment d’espace, vous pouvez aménager le catio afin de le rendre plus confortable et plus attrayant pour votre chat. Ainsi, vous pouvez y installer des accessoires, tels que des couchages en hauteur, un arbre à chat, des hamacs, des jouets…

View this post on Instagram

10 #catios in 10 days. 3) Fairfax (Los Angeles)

A post shared by CatioGuy (@catioguy) on

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :