in

Chat Peterbald : apparence, caractère, santé, prix

Crédits : PetrMalyshev/iStock

Ce félin originaire de Russie ressemble beaucoup au Sphynx, notamment au niveau de son pelage ! Toutefois, il est en réalité issu d’un croisement entre l’Oriental Shorthair et le Donskoy. Voici de quoi en apprendre davantage sur le mystérieux chat Peterbald. 

Son apparence

Assez grand, ce chat est plutôt élégant. Il possède jusqu’à trois styles de pelage différents. Le premier n’a quasiment pas de poils, le second est constitué d’un duvet assez fin, et enfin il peut également avoir des poils très courts et bouclés. Sa robe reste principalement dans les tons grisonnants à crème, mais toutes les couleurs sont acceptées.

Sa tête est plutôt allongée et légèrement large, avec de grandes oreilles arrondies au bout. Ses yeux en amandes sont souvent bleu ou vert, et peuvent également être vairons.

chat peterbald
Crédits : PetrMalyshev/iStock

Son caractère

Très dynamique, il apprécie les jeux, les sauts, l’escalade et toutes les aventures possibles ! Il est même parfois difficile de le calmer tant il peut être surexcité. Pour toutes ces raisons, il appréciera un jardin avec de quoi grimper et se défouler.

Proche de ses maîtres et assez bavard, ce félin a besoin de beaucoup d’attention et de sollicitations. Très affectueux, il préfère la compagnie à la solitude et s’adapte bien à la vie de famille. Il n’est pas difficile avec les autres animaux ni avec les humains (adultes comme enfants).

Par ailleurs, il fait partie de ces chats qui aiment l’eau et barboter dans différents milieux aquatiques.

Chat peterbald
Crédits : GlobalP/iStock

Sa santé

Ce félin vit en moyenne une dizaine d’années, jusqu’à 15 ans pour les plus âgés. Chose étonnante, ce chat transpire beaucoup. Ainsi, il est recommandé de le laver au moins une fois par semaine afin de lui assurer une bonne hygiène. Par ailleurs, il est important de lui nettoyer régulièrement les yeux, les oreilles, les coussinets et de le brosser avec une brosse très douce lorsqu’il a des poils.

La seule maladie connue à ce jour pour le chat Peterbald est l’atrophie progressive de la rétine, ce qui peut entraîner la cécité. Néanmoins, c’est un félin très robuste qui ne présente pas d’autres problèmes ou fragilités. En revanche, son absence de poils lui offre une faible résistance au froid. Il est donc préférable pour lui d’être au chaud ou exposé à des températures moyennes.

chat peterbald
Crédits : Seregraff/iStock

Son prix

Son prix varie selon son âge, son sexe, mais aussi sa couleur. Considéré comme un des chats les plus chers, son prix peut aller de 700 euros jusqu’à 2 300 euros.