in

Comment préparer votre chat à l’arrivée d’un bébé : 6 conseils à suivre

Crédits : iStock
Comment préparer votre chat à l’arrivée d’un bébé : 6 conseils à suivre
noté 4.9 - 16 vote[s]

L’arrivée d’un bébé dans la famille est un heureux événement pour les parents mais peut être particulièrement bouleversant pour un chat. En effet, le chat est un animal très attaché à sa routine de vie et le moindre changement dans son environnement peut générer du stress, de la jalousie, voire même de l’agressivité. Pour éviter d’en arriver à tels extrêmes et veiller à ce que la cohabitation se passe bien, voici quelques conseils à mettre en place avant la venue au monde de l’enfant.

1. Créez des associations positives

Afin d’habituer votre chat aux odeurs et aux sons que peut produire un bébé, n’hésitez pas à jouer sur sa gourmandise. En effet, lorsque vous jouez avec lui ou que vous lui faites un câlin, appliquez préalablement une crème pour bébé sur vos mains. Une fois qu’il l’a sentie, récompensez-le à l’aide d’une friandise.

De même, faites-lui écouter régulièrement des bruits de bébés. Et donnez-lui des friandises à chaque écoute. Ces petits gestes quotidiens permettront à votre chat d’associer ces éléments à des sentiments positifs. Lorsque le bébé sera là, il ne le verra donc pas comme une menace.

2. Installez les nouveaux meubles à l’avance

L’arrivée d’un bébé est un véritable chamboulement en matière d’organisation mais aussi d’aménagement du foyer ! En effet, il est nécessaire d’acheter de nouveaux meubles, comme un berceau, une chaise haute ou encore une table à langer.

Or, comme nous l’avons dit plus haut, les chats sont particulièrement sensibles au moindre changement. Même le simple changement de place d’un meuble peut les perturber c’est pour dire ! Ainsi, pour ne pas stresser votre chat outre mesure, veillez à installer ces nouveaux accessoires de puériculture plusieurs semaines avant l’accouchement. Cela lui permettra de se familiariser tout en douceur avec ces nouveaux objets.

Et si vous n’avez pas envie qu’il fasse sa sieste dans le berceau, pensez à y placer des matières désagréables, comme du papier aluminium, afin de lui faire passer l’envie d’y retourner !

3. Préservez ses refuges

Il est particulièrement important de laisser à votre chat la maîtrise de son territoire. Si vous vous mettez à chambouler toutes les pièces de la maison, votre félin ne parviendra plus à retrouver ses marques, ce qui aura pour effet de générer du stress chez lui.

chaton dort bébé enfant
Crédits : iStock

Ainsi, ne modifiez que ce qui est nécessaire et veillez à toujours le faire petit à petit. Par exemple, si la litière de votre chat se situe dans la future chambre du bébé, déplacez-la de quelques centimètres chaque jour vers son nouvel emplacement, et ce plusieurs mois à l’avance. L’objectif est de ne pas le brusquer ! De même, ne touchez pas à ses points d’observation en hauteur et à ses couchages préférés afin qu’il puisse venir s’y réfugier dès qu’il en ressentira le besoin. Vous l’aurez compris, votre chat ne doit surtout pas perdre ses repères.

4. Utilisez des phéromones

Afin d’apaiser votre chat lors de l’installation des nouveaux meubles, du réaménagement des pièces ou encore de la préparation de la chambre de bébé, n’hésitez pas à utiliser des phéromones de synthèse.

Ces dernières sont similaires à celles que produisent nos amis félins et qu‘ils déposent un peu partout grâce à leurs griffes et à leurs urines. Les phéromones leur permettent de marquer leur territoire, c’est-à-dire les lieux où ils se sentent en sécurité. Ainsi, il vous suffit d’en vaporiser sur les nouveaux éléments du mobilier ou d’utiliser un diffuseur de phéromones dans les pièces de la maison pour tranquilliser votre chat.

5. Habituez-le à se faire couper les griffes

Afin d’éviter tout incident, vous devez absolument prendre l’habitude de couper les griffes de votre chat environ une fois par mois. En effet, la peau des bébés est particulièrement fragile et votre chat pourrait le blesser sans le vouloir.

S’il vous est vraiment impossible de couper les griffes de votre félin, il vous faudra alors vous rendre chez le vétérinaire chaque mois.

6. Misez sur les odeurs

Après la venue au monde du bébé et quelques jours avant de le ramener avec vous à la maison, pensez à demander à un proche de prendre quelques affaires de l’enfant et de les amener à votre chat.

Ainsi, votre boule de poils pourra découvrir tranquillement cette nouvelle odeur, d’autant plus qu’elle est associée à la vôtre. Cela lui permettra de s’accoutumer en douceur à cette nouvelle présence.

Source

Vous aimerez aussi :

5 bonnes raisons d’avoir un chat lorsqu’on a un enfant

9 maladies que peut vous transmettre votre chat

Chat et femme enceinte : quels sont les risques ?