in ,

Dans cette librairie, vous pouvez adopter un chaton abandonné !

Crédits : vladans / iStock

C’est bien connu, les chats sont les animaux préférés des écrivains. Mais aussi des lecteurs ! Et pour cause, nos amis félins sont des animaux discrets et réfléchis, sans compter qu’ils possèdent un petit côté romanesque. Pour unir l’amour des livres à l’amour des chats, cette librairie a alors eu une idée tout simplement géniale !

Entrez acheter un livre, repartez avec un chaton

Imaginez entrer dans votre librairie préférée et tomber nez à nez avec des chatons ! Sauf si vous faites partie de ces rares personnes qui détestent les chats, vous devrez normalement fondre devant ces adorables petites bouilles. D’autant plus si vous pouvez les caresser, leur parler ou encore lire quelques minutes avec l’un de ces petits félins en train de ronronner sur vos genoux.

Eh bien, c’est exactement ce que propose à ses clients depuis mai 2019 la librairie Otis & Clementine’s Books & Coffee, située au Canada. Mais il y a encore mieux, non seulement les lecteurs peuvent passer un agréable moment en compagnie de ces petits chatons, ce qui a le don d’illuminer leur journée, mais en plus ils peuvent également les adopter. C’est d’ailleurs l’objectif de cette opération.

View this post on Instagram

Oh hi there cutie 😻

A post shared by Ashley Field (@ajvfield) on

En effet, Ellen Helmke, la propriétaire de la librairie, a établi un partenariat avec une association, la South Paw Conservation Nova Scotia. Cette dernière lui fournit des chatons abandonnés et le rôle d’Ellen est ensuite de les bichonner dans sa librairie le temps qu’ils trouvent leur famille définitive.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fonctionne ! Depuis le début de l’opération, non seulement les clients sont heureux, mais en plus le taux d’adoption est de 100% !

« Je n’ai généralement les chatons que pendant quelques semaines en moyenne, puis ils sont adoptés », a confié Ellen à Insider.

De plus, les chatons ne sont pas confiés à n’importe qui. Non seulement les clients doivent montrer patte blanche, mais en plus ils doivent régler la somme de 255 dollars canadiens (soit 174 euros). Le but est bien évidemment de payer les frais vétérinaires engendrés par les chatons (identification, stérilisation…), mais également de faire prendre conscience aux adoptants qu’il s’agit d’un engagement à long terme qui ne doit pas être pris à la légère.

View this post on Instagram

Books, coffee, and cats! A Sunday well spent.

A post shared by A (@eh.tea_) on

Une superbe initiative à reproduire dans toutes les librairies du monde !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :