in

Voilà pourquoi de nombreuses personnes détestent les chats

Crédits : Selcuk1/iStock

Si vous faites partie de ces dingues de chats qui ne comprennent pas les personnes qui affirment de façon catégorique et définitive “Moi, je n’aime pas les chats”, sachez que vous n’êtes pas le seul. Il vous paraît tout simplement inconcevable de détester nos amis félins. À vos yeux, cela rend même une personne suspecte. Si elle n’aime pas les chats, c’est qu’elle doit forcément avoir un problème mental… En réalité, ces personnes ont de “bonnes raisons” d’avoir développé une aversion pour nos adorables boules de poils. Voici lesquelles !

Bon à savoir :  les chats ont été domestiqués il y a seulement 8000 ans, bien plus tard que les chiens. Et pour cause, ces derniers ont été domestiqués il y a pas moins de 40 000 ans !

1. Une expérience négative

Vous avez peut-être remarqué que la plupart des gens qui n’aiment pas les chats y sont en fait… allergiques ! Et ça n’a rien d’une coïncidence. En effet, l’allergie aux chats provoque des réactions corporelles quelque peu agaçantes (éternuements, yeux qui grattent, nez qui coule…), voire même parfois carrément pénibles. Or, à force, le cerveau finit par assimiler ces épreuves négatives à la simple vision d’un chat.

De même, il suffit qu’une personne se soit faite violemment attaquer par un chat pour en avoir gardé un souvenir traumatisant ancré au plus profond de son corps. Par ailleurs, si quelqu’un voue une méfiance aux chats depuis toujours, les membres de sa famille, notamment ses enfants, auront tendance à s’en méfier également. Mais cela fonctionne également avec tous les autres animaux, y compris les chiens.

2. Une peur incontrôlable

Les chats peuvent être à l’origine d’une véritable phobie : l’ailurophobie. Dans ce cas, les personnes qui en souffrent éprouvent une peur panique à l’idée de voir un chat, même en photo parfois. Dans ce cas, seule une thérapie comportementale pourra permettre de régler ce problème.

Si vous avez du mal à croire qu’on puisse avoir peur des chats, imaginez que votre chat soit une énorme araignée bien velue. Vous ressentirez alors ce que ressentent les ailurophobes.

3. Un comportement… étrange

On ne va pas se mentir, les chats peuvent parfois adopter des comportements quelque peu déroutants. Par exemple lorsqu’ils collent leurs fesses contre notre visage, lorsqu’ils mordent la main de celui qui les caresse alors qu’ils avaient l’air d’apprécier ça deux secondes avant ou encore lorsqu’ils fixent le mur avec insistance, comme s’ils voyaient un fantôme.

chat
Crédits : iStock

Cela vous paraît peut-être amusant, mais pour des personnes qui n’ont jamais vécu avec un chat, c’est plutôt effrayant… Et lorsque ces personnes voient à quel point nos chats nous mènent par le bout du nez, on comprend pourquoi elles pensent que ce sont des créatures sournoises et manipulatrices.

4. Une question de personnalité

Des études scientifiques ont prouvé que certains types de personnalité étaient plus attirées par les chats que d’autres.

Ainsi, si vous êtes plutôt du genre sociable, extraverti et enthousiaste, vous aurez naturellement tendance à préférer les chiens. En revanche, si vous êtes philosophe, créatif, non conventionnel ou encore casanier, vous aurez tendance à préférer les chats.

5. Une réputation de créature “indépendante”

Bien souvent, lorsque l’on demande à une personne qui n’aime pas les chats la raison d’une telle haine, elle répond : “parce qu’ils sont trop indépendants pour moi”. Mais que signifie vraiment cette phrase ?

En réalité, cela signifie que la personne pense que la présence d’un chat ne pourra rien lui apporter au quotidien étant donné qu’il n’aura pas besoin d’elle. De son point de vue, il s’agit d’un être autonome qui peut très bien se débrouiller tout seul. Mais, malgré qu’elle soit très répandue, cette croyance populaire selon laquelle le chat est un animal indépendant et solitaire est complètement fausse !

Dans tous les cas, n’en voulez pas à ceux qui regardent votre boule de poils avec mépris. Dites-vous simplement qu’ils n’ont pas la chance de savoir à quel point la vie avec un chat est merveilleuse. Et au final, c’est tant pis pour eux !

Source

Vous aimerez aussi : 

10 choses que seuls les propriétaires de chats peuvent comprendre

L’urine et les selles de votre chat sont-elles dangereuses pour la santé ?

Pourquoi les chats et les chiens se détestent-ils ?