in

Gale chez le chat : l’essentiel à savoir !

Crédits : iStock

Peu fréquente chez le chat, la gale est une maladie de peau qu’il ne faut pas prendre à la légère. D’autant plus qu’elle peut se transmettre à l’homme. Si elle n’est pas traitée à temps, elle peut vite s’aggraver et provoquer des lésions irréversibles sur l’animal.

La gale, qu’est-ce que c’est ?

La gale est une maladie de la peau causée par des parasites, plus précisément des acariens. Ces derniers creusent le plus souvent des tunnels dans la peau de l’animal et y pondent leurs oeufs. La gale se transmet par contact direct entre deux chats ou par l’intermédiaire d’objets infectés (couverture, gamelle, nourriture…). Toutefois, ces acariens ne peuvent pas survivre plus de quelques jours à l’extérieur sans hôte.

Il existe trois types de gales causées par différents acariens :

  • La gale otodectique : aussi appelée gale des oreilles, elle touche principalement les oreilles du chat mais aussi du chien.
  • La gale notoédrique : causée par des acariens appelés notoedres, elle apparaît d’abord sur la tête pour se développer progressivement jusque sur les pattes du chat. Elle touche plus rarement l’homme.
  • La cheylétiellose : causée par des mites microscopiques, c’est le seul type de gale qui peut se transmettre à l’homme.
  • La gale sarcoptique : touche généralement le chien et exceptionnellement le chat.

Les symptômes de la gale chez le chat

Chez le chat, ce sont les oreilles qui sont le plus souvent touchées par la gale. On l’appelle alors “la gale des oreilles”. Les symptômes de la gale des oreilles chez le chat sont les suivants :

  • des démangeaisons au niveau des oreilles (le chat se gratte et secoue la tête)
  • la présence de cérumen noir dans l’oreille
  • une sensibilité au niveau des oreilles
  • une mauvaise odeur au niveau des oreilles
  • le développement d’une otite, voire même des saignements et la perforation du tympan
chat gratte
Crédits : iStock

Mais la gale peut aussi se développer sur le reste du corps. On observe alors les symptômes suivants :

  • des démangeaisons (et léchages) sur tout le corps, plus particulièrement au niveau de la tête, du cou, du ventre et des pattes
  • des rougeurs, voire des croûtes
  • une chute de poils
  • des pellicules blanches, s’il s’agit de la cheylétiellose

Les traitements contre la gale chez le chat

Si vous suspectez votre chat d’être atteint de la gueule, une consultation chez le vétérinaire s’impose. Une fois que ce dernier aura établi le diagnostic, il prescrira à votre chat un traitement antiparasitaire ainsi qu’une pommade à appliquer à l’intérieur des oreilles ou sur le corps, au niveau des zones affectées.

À noter que vous devrez absolument désinfecter votre intérieur en intégralité afin d’éliminer toute trace du parasite. Cela concerne aussi bien les jouets de votre chat que son couchage, ses gamelles, ses couvertures ou même votre canapé.

Vous aimerez aussi : 

6 remèdes naturels contre les démangeaisons de votre chat

5 signes qui montrent que votre chat a des puces

Teigne chez le chat : définition, symptômes et traitements