in

Les chats peuvent-ils être autistes ?

Crédits : Pxhere

On sait désormais que les chats aussi peuvent être victimes de troubles psychiques et émotionnels identiques à ceux des humains, comme par exemple la dépression. Alors pourquoi l’autisme n’en ferait pas partie !

Qu’est-ce que l’autisme ?

L’autisme est un trouble du développement du système nerveux central qui apparaît généralement dès la petite enfance. Ce trouble se traduit principalement par des difficultés à nouer des liens avec les autres et à communiquer. Mais ce ne sont pas les seuls symptômes à observer. En effet, on reconnaît les personnes atteintes d’autisme par :

  • leur préférence de rester seul
  • leur habitude de ne jamais regarder les autres dans les yeux
  • leur absence totale de pensée créative ou imaginative (elles ne peuvent pas faire semblant de jouer à la dinette par exemple)
  • leurs mouvements répétitifs
  • leur fixation obsessionnelle sur des objets spécifiques
  • leur résistance aux câlins
  • leur dépendance excessive à des routines ou des rituels
  • leurs crises de colère

Certains chats peuvent tout à fait présenter un ou plusieurs des symptômes soulignés ci-dessus. Mais sont-ils autistes pour autant ?

chat tenu bras
Crédits : iStock

Tous les chats sont des autistes Asperger

Le syndrome d’Asperger est la forme d’autisme qui est le plus souvent transposée aux chats. En effet, les autistes Asperger présentent toutes les caractéristiques énumérées ci-dessus mais sans la déficience intellectuelle que l’on peut parfois observer chez les personnes typiquement autistes. Par ailleurs, il est intéressant de noter que, contrairement à la croyance populaire, les autistes Asperger ne sont pas forcément plus intelligents !

Ainsi, les chats peuvent se montrer très exigeants en matière de routine de vie, avoir une aversion pour le contact visuel, s’attacher à des objets inhabituels et se montrer particulièrement indépendants. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, tous ces comportements sont normaux pour nos amis félins. Par exemple, si les chats n’aiment pas le contact visuel, c’est parce que regarder quelqu’un dans les yeux est perçu comme une menace en langage chat. De plus, le fait de ne pas aimer les interactions est une question de tempérament.

Vous l’aurez compris, même si certaines caractéristiques ou réactions bizarres de votre félin vous font penser aux symptômes de l’autisme, il n’en est rien. Il est tout bonnement impossible que votre chat soit autiste. En revanche, si vous observez un brutal changement de comportement chez ce dernier (il refuse désormais les câlins, miaule constamment…), cela peut indiquer que quelque chose ne va pas. Dans ce cas, une visite chez le vétérinaire s’impose.

Source

Vous aimerez aussi :

Découvrez si votre chat est droitier ou gaucher !

Comment savoir si votre chat est intelligent : 5 signes qui ne trompent pas !

Il existe 5 types de personnalités félines : à laquelle appartient votre chat ?