in

Mon chat a peur de moi : pourquoi et comment agir ?

Crédits : iStock / Rawpixel

Il peut arriver que le comportement de votre chat laisse penser qu’il a peur de vous. C’est par exemple normal si vous venez de l’adopter et qu’il n’a pas encore pris ses marques dans votre foyer et famille. Mais parfois, cela s’éternise… Pourquoi se replie-t-il sur lui-même malgré des efforts et une volonté de lui donner de l’affection ? Quelles sont les solutions pour l’aider ? 

Les signes qui ne trompent pas 

Avant de savoir s’il y a besoin de réagir, mieux vaut être sûr·e de ce que l’on avance. Pour savoir si oui ou non votre chat vous craint, essayez de repérer les signes de peur habituels chez les chats. Par exemple s’il vous fuit, part se réfugier dans un coin pour se cacher ou met beaucoup de temps à montrer le bout de son museau lorsque vous l’appelez.

Le langage corporel est encore plus flagrant. Son analyse constitue une aide précieuse pour déceler les signes physiques de peur. Un chat qui rabat ses oreilles en arrière, siffle, crache, fait le dos rond et hérisse ses poils est rarement à l’aise. D’autres fois, comme pour se rendre invisible, il va se rouler en boule.

chat peur
Crédits : MarynaVoronova / iStock

Comment expliquer ce comportement ? 

Déjà, il convient de faire la différence entre chat apeuré et chat timide. Dans le premier cas, les signes précédemment évoqués peuvent aider à faire la différence. De même, un chat qui aime passer ses journées seul dans son coin n’a pas nécessairement peur de vous.

D’autre part, il peut arriver que les chats adoptés aient vécu des traumatismes avec leurs anciens propriétaires (maltraitance, abandon, etc.). Ou tout simplement, ils n’ont pas été sociabilisés comme leurs congénères. Par conséquent, il leur faut plus de temps pour se sentir en confiance dans un nouveau foyer.

Lorsque vous avez d’autres animaux comme des chiens, il se peut également que le chat soit moins aventureux à s’habituer à son nouvel environnement. Si votre chat évite délibérément vos bras alors qu’il n’en avait pas l’habitude, vérifiez qu’il ne souffre pas physiquement. Certaines douleurs peuvent éventuellement l’empêcher d’apprécier ce moment.

chat timide
Crédits : PhenomArtlover / iStock

Les bons gestes pour le rassurer 

Compréhension, patience et affection sont à n’en pas douter les principales choses dont votre chat a besoin. À partir de là, plusieurs astuces peuvent permettre de le rassurer et de tout faire en sorte pour qu’il se sente en sécurité à vos côtés.

  • Lui assurer un endroit tranquille qui lui servira de repère est un bon début. Gardez l’habitude de toujours disposer sa litière, sa gamelle et son panier dans les mêmes endroits, si possible dans un coin calme de votre logement.
  • Prévoyez plusieurs “cachettes” au calme spécialement dédiées où il pourra se réfugier en cas de stress et fuir ce qui est anxiogène pour lui. D’autre part, cachez et protégez les endroits dangereux où il pourrait se terrer.
  • Ne le forcez surtout pas à se sociabiliser. S’il refuse de jouer ou de se laisser prendre dans les bras, laissez-le repartir tranquillement et respectez son espace. Cela n’empêche pas de tenter à l’occasion des approches avec des friandises, des jouets et des caresses.
  • Si son état s’aggrave, n’hésitez pas à demander l’aide d’un·e professionnel·le.