in

Tout savoir sur le pelage du chat et ses différentes formes

Crédits : undefined undefined / iStock

Chaque chat est différent, mais nous pouvons tout de même classer la nature de leurs poils en plusieurs catégories. Voici quelques indications pour en savoir davantage sur la fourrure de nos amis félins. 

Composition du pelage

Les différentes races répondent à plusieurs standards, notamment sur le type de pelage, la couleur, la taille, etc. Voici les différentes structures de poils connues chez le chat :

  • Le poil de jarre (protecteur) : c’est un poil épais, droit et souvent assez long qui protège la totalité du pelage. On le retrouve principalement au niveau du dos, du cou et de la queue.
  • Le sous-poil : il a aussi un rôle protecteur. Cependant, celui-ci est plus fin et plus ondulé.
  • Le duvet  : ce poil est souvent court, fin et très dense. Son but est de protéger le félin de la chaleur ou de la fraîcheur grâce à son pouvoir isolant.
  • Les moustaches (en réalité appelées vibrisses) : ce sont les longs poils ou prolongements épais et solides servant de capteur pour le chat (elles font partie de leurs organes sensoriels).
deux chats dans panier
Crédits : laimdota / iStock

Les poils courts

Les chats avec ce pelage sont certainement ceux qu’on connaît le mieux. En effet, la majorité des chats de maison ont le poil court. Ce type de pelage est adapté aux climats chauds et tempérés, car il est suffisamment dense pour tenir chaud à l’animal, mais aussi pour protéger de la pluie. Par ailleurs, il est aussi moins salissant et plus simple à entretenir contrairement à d’autres. Néanmoins, il faut tout de même les entretenir en les brossant. Votre chat appréciera (ou non) ce moment de relaxation. Les chats aux poils courts sont par ailleurs plus sujets aux coups de soleil. En réalité, ils ne les protègent pas autant des UV que les poils mi-longs à longs.

Voici une race de chat ayant les poils courts : le british shorthair.

Les poils mi-longs

Ce pelage est souvent beaucoup apprécié pour sa douceur et son élégance. Il est adapté aux climats froids, doux et tempérés. Cette épaisse fourrure permet au chat d’être protégé des différentes intempéries. Toutefois, cette longueur demande beaucoup d’entretien et les chats ne sont pas toujours très coopératifs. Il est donc nécessaire d’habituer son chat à être manipulé et brossé dès le plus jeune âge pour garder un pelage sain.

Deux chats couchés Birman
Crédits : Sylvia_Adams / iStock

Ces poils peuvent en effet facilement former des nœuds très difficiles à enlever. Et si votre chat se retrouve couvert de dreadlocks, cela peut être dangereux pour sa santé. En effet, la surcharge de poils peut entraîner une infection de la peau, car elle ne la laisse pas respirer convenablement. En parallèle, le chat ne peut pas faire sa toilette et garde donc beaucoup de saletés. Enfin, avec tous les nœuds, il est aussi plus lourd et rencontrera des difficultés dans ses mouvements. La seule solution serait alors de le tondre ou de le faire toiletter par un vétérinaire. Cependant, cette opération a un coût et occasionne des risques liés à l’anesthésie générale, d’où l’importance de brosser très régulièrement son chat !

Voici une race de chat ayant les poils mi-longs : le Norvégien

Les poils longs

La seule race répertoriée ayant officiellement les poils longs est le Persan. Ce pelage est aussi robuste que celui des poils mi-longs. Il est donc important de bien l’entretenir aussi. De plus, étant très salissant, le garder propre rendra votre chat encore plus beau et élégant.

chat persan
Crédits : Bestzmile / iStock

Les poils frisés

Bien qu’ils soient peu communs, les poils frisés existent bel et bien ! Ils peuvent par ailleurs être courts ou longs selon la race du chat. Les poils mi-longs sont plutôt doux et vous donnent donc l’impression de caresser une peluche. A contrario, les poils courts (comme ceux du Devon Rex) seront assez rêches à cause de leur ondulation.

Les chats nus

La race de chats nus la plus connue est certainement le Sphynx ! Ce « pelage » est particulier, car il ne contient pas de poils. Ces chats ont donc besoin de plus de protections afin d’affronter les températures froides. Toutefois, il faudra aussi être vigilant à bien les protéger du Soleil.