in

Urines de votre chat : quand s’inquiéter ?

Crédits : Lightspruch / iStock

Comme c’est le cas pour les selles ou pour les vomissements, les urines de votre chat sont le reflet de son état de santé. Malheureusement, il semble peu probable que votre félin vous laisse le surveiller de près lorsqu’il se soulage. Sans compter que sa litière absorbe immédiatement les liquides, empêchant toute observation. Mais alors comment savoir si le pipi de votre chat est normal ? 

1. La couleur

Si vous en avez la possibilité, observez la couleur de l’urine de votre chat. Cette dernière doit être jaune clair, de couleur paille. De plus, elle ne doit pas être trouble, ce qui signifie qu’il doit être possible de voir à travers.

Quand s’inquiéter ? Lorsque l’urine de votre chat est d’une autre couleur, que sa teinte est plus sombre ou plus claire qu’attendu, qu’elle est trouble ou encore qu’elle contient des particules ou du sang. Généralement, c’est le signe que votre animal souffre de diabète ou d’une affection rénale ou des voies urinaires. Dans ce cas, une consultation en urgence chez le vétérinaire s’impose. En effet, cela peut donner lieu en quelques heures à une obstruction de l’urètre, potentiellement mortelle.

2. L’odeur

L’odeur de l’urine d’un chat adulte stérilisé doit être acide et légèrement piquante mais pas trop forte. Celle d’un chat non stérilisé peut être légèrement plus soutenue.

chat litière
Crédits : Lightspruch / iStock

Quand s’inquiéter ? Lorsque l’odeur est particulièrement prenante, voire même insoutenable, ou lorsque l’odeur de l’urine de votre chat a brutalement changé.

3. La fréquence

Au quotidien, les chats n’urinent pas autant que les humains, ni même que les chiens. Et pour cause, nos amis félins – qui, rappelons-le, sont originaires des régions les plus désertiques du globe – boivent moins souvent. En effet, afin de survivre sous des latitudes particulièrement chaudes où l’eau n’était que peu présente, ils ont évolué de façon à s’hydrater presque uniquement par le biais de leurs proies.

Ainsi, un chat qui est principalement nourri avec une alimentation humide n’aura pas besoin de boire beaucoup, et donc n’urinera pas souvent non plus. En général, un chat urine deux fois par jour. Toutefois, si votre chat bénéficie d’un régime alimentaire à base de croquettes, il est possible qu’il ressente le besoin de s’hydrater davantage et donc qu’il urine plus souvent.

Quand s’inquiéterToute augmentation ou diminution de la fréquence de miction est source d’inquiétude. De même si votre chat se met subitement à uriner en dehors de son bac à litière, notamment dans des endroits inhabituels.