in

5 signes qui montrent que votre chat a un problème urinaire

Crédits : Lightspruch/iStock

Les chats ne sont pas à l’abri des troubles urinaires. Au contraire, nombreux sont les félins qui en souffrent au moins une fois dans leur vie. Or, l’infection urinaire, les calculs urinaires ou encore une anomalie des voies urinaires ne sont pas des affections à prendre à la légère. En effet, si elles ne sont pas rapidement traitées, elles peuvent vite dégénérer et avoir de graves conséquences sur la santé de l’animal, voire même entraîner sa mort. Pour pouvoir être apte à réagir rapidement, il est donc indispensable de savoir reconnaître les symptômes d’un problème urinaire chez votre chat !

Bon à savoir : si vous observez un ou plusieurs des symptômes décrits ci-dessous, une visite en urgence chez le vétérinaire s’impose !

1. Il a du mal à faire pipi

Votre chat effectue de fréquents allers-retours à sa litière ? Il se met à chaque fois en position d’uriner mais vous constatez toujours qu’il n’a fait que quelques gouttes, voire même rien du tout ? C’est le signe évident qu’il souffre d’un problème au niveau des voies urinaires. Il s’agit alors d’une urgence vitale.

À noter qu’il est également possible qu’il se mette subitement à uriner en dehors de sa litière.

2. Il gémit lorsqu’il se rend à la litière

Lorsque les voies urinaires sont touchées, cela entraîne généralement d’intenses douleurs chez le chat. En effet, l’obstruction de l’urètre, qui a souvent lieu à cause de petits cailloux qui se forment dans l’urine (les calculs urinaires), est quelque chose de très douloureux.

Par conséquent, il est fort probable que votre boule de poils se mette à gémir fortement lorsqu’elle tente d’uriner.

3. Il a du sang dans les urines

Si vous observez la présence de sang dans les urines de votre chat, même en toute petite quantité, c’est que quelque chose ne va pas. Une infection bactérienne au niveau des voies urinaires est potentiellement en cause.

chat litière
Crédits : iStock

4. Il se recroqueville

Si votre chat ne peut plus uriner correctement, son urine va alors s’accumuler dans sa vessie. Cette dernière se met ensuite à gonfler, ce qui est source de douleurs pour l’animal. Il est alors tout à fait possible qu’il tente de se maintenir en permanence dans une position recroquevillée.

Il vous sera probablement difficile de sentir avec vos mains si la vessie de votre chat est anormalement enflée. En revanche, le vétérinaire en est tout à fait capable !

5. Il se lèche excessivement les parties génitales

Lorsque nos amis félins ne vont pas bien, il est rare qu’ils l’expriment. Au contraire, ils vont tout faire pour cacher leur mal-être. Ils s’agit en fait d’un réflexe qui leur vient de leurs ancêtres sauvages. En effet, dans la nature, mieux valait ne pas se montrer vulnérable et cacher ses faiblesses afin de ne pas se faire dévorer par un prédateur.

Aujourd’hui encore les chats préfèrent souffrir silencieusement. C’est donc à nous de repérer les signes qui indiquent que quelque chose ne va pas. Et le fait de se lécher excessivement à un endroit particulier du corps, et notamment les parties génitales, en fait partie.

À noter que d’autres symptômes inhabituels peuvent également être observés chez votre chat en cas de problème urinaire : perte d’appétit, léthargie, soif excessive, forte odeur d’ammoniac dans l’urine…

Source

Vous aimerez aussi : 

Mon chat a du sang dans les selles : dois-je m’inquiéter ?

5 signes qui indiquent que votre chat souffre d’un problème cardiaque

Chat : 7 maladies qui se traitent avec un simple changement d’alimentation