in

Chat : 7 maladies qui se traitent avec un simple changement d’alimentation

Crédits : iStock
Chat : 7 maladies qui se traitent avec un simple changement d’alimentation
noté 5 - 6 vote[s]

Parmi les maladies les plus courantes chez les chats, la plupart peuvent être traitées sans médicaments, avec un simple changement de régime alimentaire. Voici lesquelles !

1. L’insuffisance rénale

L’insuffisance rénale est l’une des principales causes de mortalité chez les chats. Cette maladie, qui se rencontre bien souvent chez les chats âgés, détruit peu à peu les reins de l’animal. Ses reins ne fonctionnant plus correctement, le chat malade ne parvient plus à éliminer les toxines de son organisme.

Même si l’insuffisance rénale est incurable, sa progression peut toutefois être ralentie par l’alimentation. Ainsi, un chat insuffisant rénal doit être nourri avec des aliments riches en protéines de haute qualité. De plus, son alimentation doit comporter moins de phosphore et moins de sodium que celle d’un chat en bonne santé.

2. Le diabète sucré

Le diabète fait également partie des maladies les plus répandues chez nos amis félins. En cause ? La suralimentation, qui conduit bien souvent à l’obésité. Cette maladie incurable est quelque peu contraignante puisqu’elle oblige le chat qui en est atteint à recevoir régulièrement des piqûres d’insuline, substance qu’il ne parvient plus à produire suffisamment.

Mais il existe un moyen de réduire les besoins en insuline du chat diabétique : une bonne alimentation. Pour ce faire, il suffit de le nourrir avec des aliments riches en protéines de haute qualité et faibles en glucides.

chat mange
Crédits : iStock

3. L’hyperthyroïdie

Lorsque la glande thyroïdienne se met à produire trop d’hormones, on dit alors que le chat souffre d’hyperthyroïdie. Cette maladie est fréquemment observée chez les chats âgés, qui se mettent alors le plus souvent à perdre du poids tout en ayant un appétit vorace.

Même si l’hyperthyroïdie se traite par voie médicamenteuse ou chirurgicale, il existe depuis peu un traitement plus naturel. Ce dernier se base sur un régime alimentaire pauvre en iode. En effet, cela permettrait de limiter la production d’hormones thyroïdiennes.

4. Les allergies

Si un chat est allergique à un aliment en particulier (boeuf, poulet, produits laitiers), il suffit alors d’éviter, si possible, cet aliment dans son alimentation. C’est le seul moyen de faire disparaître complètement l’allergie alimentaire.

Mais, si le chat est allergique au pollen ou encore aux acariens, l’alimentation peut aussi l’aider à diminuer ses symptômes. Pour ce faire, il est nécessaire de lui donner chaque jour une dose suffisante d’huile de poisson. En effet, cette dernière contient des acides gras oméga-3, qui ont la particularité d’être anti-inflammatoires.

5. La maladie intestinale inflammatoire chronique

La maladie inflammatoire de l’intestin est une maladie incurable qui se traduit par des signes d’inflammation chronique d’une ou plusieurs parties de l’appareil digestif du chat. Il peut s’agir de l’estomac, du côlon, de l’intestin ou encore du gros intestin. Les principaux symptômes à observer sont une perte de poids, des vomissements, des diarrhées, des troubles de l’appétit et du sang ou du mucus dans les selles.

chat scottish fold
Crédits : iStock

Afin de diminuer les symptômes de cette maladie, un régime hypoallergénique est tout d’abord mis en place. Le chat mange alors une source de protéines qu’il n’a jamais mangé auparavant. Mais si cela ne suffit pas, un traitement médicamenteux peut alors être envisagé.

6. Les maladies des voies urinaires

Les maladies des voies urinaires, et notamment les infections, ne sont pas rares chez nos amis félins. Heureusement, il existe désormais des aliments spécialement conçus pour favoriser la bonne santé de la vessie des chats.

Ces aliments sont des produits en conserve, et donc de la nourriture humide, pour la simple et bonne raison que l’urine diluée est moins irritante pour la paroi de la vessie que l’urine concentrée. C’est aussi pour cela qu’il est nécessaire d’encourager un chat souffrant d’une maladie urinaire à boire beaucoup.

7. Le cancer

Les cellules cancéreuses ont la particularité de métaboliser le glucose mais aussi de convertir les acides aminés (que l’on trouve dans les protéines) en énergie. Pour faire simple, l’énergie que le chat puise dans son alimentation ne profite pas à son système immunitaire mais, au contraire, au cancer dont il est atteint. On observe alors bien souvent une perte musculaire, une sensibilité immunitaire et une difficulté à guérir.

Pour y faire face, il semblerait qu’une alimentation pauvre en glucides mais riche en protéines et en lipides soit efficace. En effet, les cellules cancéreuses semblent ne pas parvenir à utiliser les graisses comme source d’énergie. De l‘huile de poisson, contenant des acides gras oméga-3, est également conseillée.

Source

Vous aimerez aussi : 

9 astuces pour encourager votre chat à manger, même s’il est difficile !

Voilà pourquoi vous devriez laver chaque jour les gamelles de votre chat

Nourriture de votre chat : 5 signes qu’il est temps de la changer