in

Arthrose chez le chat : symptômes, traitements et prévention

Crédits : Vasyl Dolmatov/iStock

Si votre matou n’est plus très jeune, sachez que, tout comme les humains, il peut souffrir d’arthrose. D’ailleurs, même si l’arthrose est plus fréquemment observée chez les chats âgés, les douleurs articulaires peuvent concerner les chats de tous âges. Mais c’est à partir de 7 ans que les risques augmentent chez les chats et particulièrement après 10 ans. L’arthrose c’est la destruction progressive du cartilage articulaire. Le chat est un animal agile et saute beaucoup, cette maladie est donc une vraie souffrance pour lui. Il n’est pas possible d’en guérir mais il est possible de soulager les douleurs et de prévenir l’arthrose tout en ralentissant son évolution. 

Comment repérer l’arthrose chez le chat ?

Le chat n’est pas un animal qui exprime sa douleur, votre mission est donc de l’observer. Ces quelques signes peuvent vous alerter :

  • Changement de comportement : si votre chat évite vos caresses et autres interactions (et qu’il ne le fait pas habituellement), s’isole ou devient de plus en plus irritable.
  • Il boite : c’est un signe évident de problème articulaire.
  • Il est moins agile : il a du mal à courir, à monter aux arbres et même à se lever après sa sieste.
  • Son pelage est sale et emmêlé :  s’il souffre d’arthrose, votre chat aura du mal à faire sa toilette quotidienne.
  • Il devient malpropre : le fait d’avoir les articulations douloureuses peut empêcher votre chat de se déplacer jusqu’à sa litière. Par exemple si cette dernière est placée en hauteur ou si ses rebords sont trop hauts.

Si votre chat présente ces signes, n’attendez plus pour prendre rendez-vous chez votre vétérinaire.

arthrose chez le chat
Crédits : vadimguzhva/iStock

Comment traiter l’arthrose chez le chat ?

Les traitements sont généralement donnés par votre vétérinaire. On retrouve :

  • Adapter l’environnement : faites en sorte que votre chat n’ait pas à faire d’effort pour accéder à sa gamelle ou à sa litière. Investissez dans un couchage confortable.
  • Les anti-inflammatoires : uniquement des médicaments spécialement conçus pour les chats. En aucun cas on ne donnera ceux destinés aux humains car ils peuvent être mortels pour les félins. Le médicament se prend sur une courte durée (sauf si votre vétérinaire vous prescrit une longue durée). Ils ont pour but de soulager la douleur et donc d’améliorer le confort de vie de votre petit compagnon.
  • Des chondroprotecteurs : ce sont des médicaments riches en acides gras omégas 3. Ils protègent le cartilage. Si l’arthrose est récente, cela aidera votre chat.
  • Les diurétiques : pour faire maigrir votre chat si l’obésité est l’une des causes de l’arthrose.
  • La physiothérapie : ce sont des massages doux pratiqués par certains vétérinaires.

Comment prévenir l’arthrose ? 

Même si au bout d’un certain âge le chat n’échappera pas à l’arthrose, l’hygiène de vie y est pour beaucoup quant au début de son apparition.

Ainsi, pour retarder cette malade dégénérative, évitez de donner trop à manger à votre chat, car l’obésité et le surpoids sont des facteurs non négligeables. Adaptez sa nourriture à son âge et à sa condition physique. Enfin, faites-lui pratiquer une activité physique tous les jours en l’incitant à jouer et à garder une bonne masse musculaire.

Vous aimerez aussi :

Et si votre chat était allergique à sa litière ?

Acné félin : 5 astuces naturelles pour soigner votre chat

Calculs urinaires chez le chat : comment les éviter ?