in

Et si votre chat était allergique à sa litière ?

Crédits : belchonock/iStock

Au vu de la vaste quantité de litières désormais disponibles sur le marché, il n’est pas étonnant que certaines d’entre elles puissent être à l’origine d’allergies chez nos amis félins. Pour savoir si votre chat est allergique à sa litière, vous êtes au bon endroit !

Les causes d’une allergie à la litière

Mais qu’est-ce qui peut bien causer une allergie à la litière chez les chats, me direz-vous ? La poussière de litière, évidemment ! En effet, certains types de litières dégagent une poussière qui peut s’avérer irritante pour les voies respiratoires et difficile à supporter pour les chats. Mais aussi pour vous !

Eh oui, les personnes allergiques ou souffrant de troubles respiratoires, notamment l’asthme, peuvent également être fortement incommodées par la litière de leur animal. En particulier au moment où ils la versent dans le bac ou la changent.

Cependant, l’allergie chez le chat peut également être déclenchée par le parfum de la litière ou par le plastique du bac à litière. En effet, ces deux éléments sont particulièrement allergènes.

Certains chats sont plus vulnérables que d’autres

Certains chats sont plus susceptibles que d’autres de développer une allergie à leur litière.

chat litière
Crédits : iStock

C’est notamment le cas des chatons, des chats âgés, des chats immunodéprimés (ceux atteints du FIV par exemple), des chats déjà allergiques et des chats au visage aplati (Persan, Himalayen, Exotic Shorthair…). En effet, ces derniers sont plus sensibles aux maladies respiratoires.

Les symptômes d’une allergie à la litière 

Si votre chat est allergique à sa litière, il devra présenter un ou plusieurs des signes suivants après l’avoir utilisé :

  • éternuements
  • toux sèche
  • respiration sifflante
  • yeux et/ou nez qui coulent
  • yeux gonflés
  • vomissements
  • diarrhées
  • perte de poils suite à un toilettage ou un grattage excessif
  • peau irritée
  • évitement de la litière (et donc malpropreté)
  • visage gonflé (il s’agit alors d’un choc anaphylactique, ce qui constitue une urgence vétérinaire)

À noter que les symptômes décrits ci-dessus peuvent également être causés par d’autres allergènes (pollen, puces, plastique…). Dans tous les cas, une visite chez le vétérinaire est vivement recommandée.

Comment éviter une allergie à la litière chez le chat ? 

Pour éviter tout problème d’allergie, il est conseillé de choisir une litière fabriquée à partir de matériaux naturels, agglomérante, sans produits chimiques, sans parfum ni poussière. Le tout dans un bac à litière en métal ou en céramique !

Les litières à base d’argile, de bentonite ou de silice, qui font partie des litières les plus populaires, s’avèrent en fait être particulièrement allergènes. De même, les litières à base de maïs ou de blé doivent être évitées à cause des moisissures qu’elles peuvent développer.

Pensez également à nettoyer régulièrement la zone de litière de votre chat et à la maintenir propre en ramassant les excréments chaque jour.

Source

Vous aimerez aussi : 

Comment habituer votre chat à une nouvelle litière : toutes nos astuces !

Chat : allergie alimentaire ou intolérance alimentaire ?

Les 5 meilleurs types de litières écologiques pour votre chat