in

Calculs urinaires chez le chat : comment les éviter ?

Crédits : Lightspruch/iStock

Relativement fréquents, les calculs urinaires peuvent s’avérer extrêmement douloureux, voire même mortels, pour les chats. Voici comment les reconnaître mais aussi comment éviter leur apparition !

Bon à savoir : tous les chats peuvent, à un moment ou à un autre de leur vie, souffrir de calculs urinaires. Mais certaines races y sont plus sujettes, notamment le Persan ou encore le Sacré de Birmanie.

Les calculs urinaires, qu’est-ce que c’est ? 

Les calculs urinaires sont en fait de “petits cailloux” qui se forment dans l’urine, au niveau de la vessie. L’urètre, c’est-à-dire le canal qui permet d’évacuer l’urine, n’étant pas assez large pour laisser passer ces cristaux, ils ont alors tendance à rester bloqués, voire à obstruer l’urètre.

Les deux types de calculs urinaires les plus fréquemment observés chez le chat sont les calculs d’oxalate de calcium et les calculs de struvite. Seul le vétérinaire sera à même d’indiquer le type de calculs en cause chez votre chat. S’il s’agit de l’oxalate, cela signifie que le degré d’acidité de ses urines est trop élevé. S’il s’agit de la struvite, cela signifie qu’il ne l’est pas assez.

chat roux
Crédits : Andrei Stanescu/iStock

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de leur apparition : le stress, le surpoids, une consommation d’eau insuffisante, la génétique, une mauvaise alimentation, le manque d’activité…

Dans tous les cas, les calculs urinaires sont sources de douleurs intenses chez le chat. Ils sont également à l’origine de difficultés à uriner.

Les symptômes des calculs urinaires chez le chat

Si vous suspectez votre chat d’avoir des calculs urinaires, vous devrez observer les symptômes suivants :

  • Il se met en position pour uriner mais rien ne sort ou, tout au plus, quelques gouttes.
  • Il fait plusieurs allers-retours à sa litière, mais cette dernière reste propre.
  • Il devient subitement malpropre et urine en dehors de sa litière.
  • Son haleine sent l’urine.
  • Il semble souffrir lorsqu’il tente de faire pipi, il gémit par exemple.
  • Il y a du sang dans ses urines.
  • Sa vessie est gonflée.
  • Il se lèche excessivement les parties génitales.
  • Il perd l’appétit, manque d’entrain.

À noter que si vous observez un ou plusieurs des symptômes suivants chez votre chat, rendez-vous en urgence chez un vétérinaire. Si vous attendez trop longtemps avant de le soigner, votre chat pourrait mourir.

Comment prévenir l’apparition des calculs urinaires ? 

Afin de limiter le risque d’apparition (ou de réapparition) des calculs urinaires chez votre chat, la première chose à faire est de modifier son alimentation. En effet, il est conseillé de remplacer ses croquettes par de la nourriture humide, c’est-à-dire des pâtées pour chat.

chat mange
Crédits : iStock

Si ce n’est pas possible, tournez-vous vers des marques de croquettes spécialement conçues pour les chats ayant des problèmes urinaires et investissez dans une fontaine à eau. La raison ? Plus votre félin boira, plus il produira de l’urine et moins le risque de calculs sera important.

Et pour cause, non seulement il urinera plus souvent, ne laissant pas le temps aux calculs de se former, mais en plus son urine sera plus diluée. Or, étant donné que ce sont les minéraux présents dans l’urine qui sont à l’origine de la formation des calculs, leur concentration sera plus faible.

C’est également pour cette raison qu’il est nécessaire de vous tourner vers des aliments de haute qualité, pauvres en magnésium et en phosphore. Ces deux minéraux, responsables de l’apparition des calculs de struvite, sont généralement très présents dans les aliments bas de gamme.

En plus d’encourager votre chat à boire, il est également recommandé de surveiller son poids, de lui faire faire de l’exercice quotidiennement et de limiter au maximum les situations de stress.

Source

Vous aimerez aussi : 

Infection urinaire chez le chat : définition, symptômes et traitements

5 signes qui montrent que votre chat a un problème urinaire

Mon chat fait pipi partout : 7 raisons qui expliquent pourquoi