in

Certains sons peuvent déclencher des crises d’épilepsie chez les chats !

Crédits : Mykola Sosiukin / iStock

Récemment, les scientifiques ont découvert que certains sons aigus pouvaient provoquer des crises d’épilepsie chez les chats. Ce trouble neurologique, appelé épilepsie réflexe féline audiogénique, semble plus répandu que ce que l’on pensait au départ, notamment chez les chats âgés et chez les chats Birmans

Bon à savoir : l’épilepsie réflexe féline audiogénique est aussi connue sous le nom de syndrome de Tom et Jerry. La raison ? Cela fait référence à Tom, le chat du célèbre dessin animé Tom et Jerry, qui sursaute violemment à chaque fois que Jerry la souris, son meilleur ennemi, lui fait un mauvais coup.

Un syndrome qui semble se développer avec l’âge

Les études sur le sujet ne sont pas encore assez nombreuses pour donner lieu à des résultats précis et définitifs, mais il semble que le syndrome Tom et Jerry se développe généralement chez les chats vers l’âge de 15 ans.

Ce qui est étonnant, c’est qu’environ la moitié des chats atteints de ce trouble sont sourds ou malentendants. De fait, on peut supposer qu’étant donné que nos amis félins perdent bien souvent en premier la capacité d’entendre les sons aigus, cela peut expliquer pourquoi ces derniers peuvent être plus surprenants pour eux.

Mais l’âge ne semble pas seulement être en cause. En effet, de nombreux chats Birmans paraissent souffrir de ce syndrome, ce qui suggère l’existence d’une composante héréditaire.

chat yeux bleus sacré de birmanie
Crédits : Mikhail Vasilyev/Unsplash

Les différents types de réactions

En réalité, tous les chats souffrant du syndrome Tom et Jerry n’ont pas les mêmes symptômes. Il existe trois types de réactions :

  • la crise myoclonique : c’est la crise la plus courante. Le chat est pris de brefs spasmes musculaires involontaires mais reste conscient. La crise ne dure que quelques secondes.
  • la crise d’épilepsie généralisée tonico-clonique : le chat perd connaissance, tombe au sol et se met à convulser. On peut notamment observer des mouvements de “pagayage” avec les pattes et de la mousse blanche émanant de la bouche. L’animal peut même perdre le contrôle de sa vessie. La crise ne dure pas plus de quelques minutes mais peut laisser le chat complètement désorienté.
  • la crise d’absence : c’est la crise la moins courante. Le chat se met à regarder fixement un point dans le vide et ne réagit plus à aucun stimuli. La crise ne dure généralement pas plus de 20 secondes.

À noter que, bien souvent, plus le bruit est fort, plus la crise est violente.

Les sons déclencheurs

Les sons qui déclenchent les crises d’épilepsie varient d’un chat à l’autre. Cependant, les plus courants sont :

  • le froissement d’une feuille d’aluminium
  • le son produit par une cuillère en métal dans un bol en céramique
  • froisser un sac en papier ou en plastique
  • taper sur un clavier d’ordinateur ou cliquer sur une souris
  • un tintement de pièces ou de clés
  • le martèlement d’un clou
  • un claquement de langue
  • le fait de taper sur du verre

Vous l’aurez remarqué, il s’agit de sons a priori inoffensifs pour nous autres humains mais qui possèdent une fréquence d’ultrasons élevée. Or, les ultrasons sont bel et bien détectables par nos amis félins.

Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi :