in ,

Chenilles processionnaires : 3 choses à faire en cas de contact avec votre chat

Crédits : Père Igor/Wikimedia Commons

À la fin de l’hiver, les chenilles processionnaires, qui colonisent les pins dans de nombreuses régions de France, descendent des arbres, où se trouvent leurs nids, en file indienne pour aller s’enfouir dans le sol afin de pouvoir muer et se transformer en papillons. Durant leur procession, ces larves représentent un véritable danger pour les animaux qui oseraient s’en approcher de trop près, mais également pour les Hommes. En effet, elles possèdent des poils particulièrement urticants car reliés à une glande à venin. Si vous suspectez votre chat d’avoir été en contact avec des chenilles processionnaires, voilà ce que vous devez faire.

1. Recensez les différents symptômes

Si vous suspectez votre chat d’avoir joué avec des chenilles processionnaires, vous pourrez observer les symptômes suivants :

  • il se lèche frénétiquement une zone du corps (souvent le dessous des pattes),
  • sa langue gonfle rapidement,
  • il produit beaucoup de salive,
  • il se frotte la bouche avec ses pattes ou sur le sol,
  • il vomit,
  • il est soudainement complètement abattu,
  • ses yeux larmoient,
  • il a du mal à respirer.

Si votre chat présente un ou plusieurs des symptômes énoncés ci-dessus, appelez immédiatement votre vétérinaire.

2. Mettez des gants

Afin de ne pas prendre le risque d’être vous-même piqué (les poils restent actifs, même une fois qu’ils ne sont plus sur la chenille), il est nécessaire d’enfiler des protections avant de toucher votre animal. Ainsi protégé, vous pouvez rincer la bouche ou les pattes de votre chat à grande eau afin de faire partir le plus de poils urticants possible avant de l’emmener chez le vétérinaire.

chat blanc couché
Crédits : iStock

3. Foncez chez le vétérinaire

Il n’y a pas de temps à perdre, le contact avec une chenille processionnaire est une urgence vétérinaire. En effet, les irritations causées par les poils des chenilles peuvent provoquer des nécroses sur les organes touchés, pouvant aller jusqu’à des amputations. Et si votre chat fait une réaction allergique, il pourrait en mourir s’il n’est pas pris en charge rapidement.

Qu’il soit 2h du matin, qu’on soit dimanche ou le jour de Pâques, peu importe, vous devez emmener immédiatement votre chat chez le vétérinaire afin qu’il puisse lui administrer des anti-douleurs, des corticoïdes, voire même des antibiotiques. Pour trouver le vétérinaire de garde le plus proche de chez vous, il est conseillé d’appeler son propre vétérinaire qui doit normalement laisser sur sa boîte vocale un numéro à contacter en cas d’urgence.

Vous aimerez aussi : 

6 remèdes naturels contre les démangeaisons de votre chat

La liste complète des plantes toxiques pour votre chat

Voilà comment enlever une tique à votre chat