in

Connaissez-vous la véritable origine du Sacré de Birmanie ?

Crédits : Sylvia_Adams / iStock

Connaissez-vous le chat Sacré de Birmanie, aussi appelé chat Birman ? Au vu de son nom, on pourrait penser que les origines de ce félin sont ancestrales, voire même qu’il a joué un rôle essentiel dans son pays supposé, la Birmanie. En réalité, vous risquez d’être surpris…

Ce que dit la légende…

Le Sacré de Birmanie est auréolé d’une légende absolument unique. En effet, l’histoire dit qu’il y a plusieurs milliers d’années, en Birmanie, un prêtre possédait un chat au pelage blanc et aux yeux jaunes. Pour l’instant, on est bien loin du physique actuel de la race de chat Birman, me direz-vous…

Mais ce prêtre fut malheureusement assassiné par des brigands, à l’intérieur même de son temple dédié à une déesse dorée aux yeux bleus. Témoin de la scène, le félin, prénommé Sinh, se serait alors précipité vers la tête de son maître, fou de chagrin. Il aurait ensuite regardé droit dans les yeux la statue de la déesse, érigée dans le temple, pour l’implorer de redonner vie à son humain.

Il n’y a pas eu de miracle, mais, c’est à ce moment-là que, pour le remercier de sa dévotion à son maître, la déesse lui aurait donné ses yeux bleus et que sa fourrure aurait pris une teinte dorée. Seul le bout de ses pattes serait resté blanc car, au moment de sa transformation, ses pattes étaient enfouies dans la chevelure du prêtre décédé.

chat sacré de birmanie
Crédits : iStock

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais la légende raconte que Sinh mourut de chagrin à peine quelques jours plus tard. Et le plus incroyable, c’est que, à sa mort, tous les autres chats qui vivaient dans le temple consacré à la déesse eurent soudainement les yeux bleus et le pelage doré. C’est de là que serait née la race de chat Sacré de Birmanie.

Les véritables origines du Sacré de Birmanie

En réalité, nous n’avons aucune certitude sur l’origine du Sacré de Birmanie. De fait, il est communément admis que cette race de chat a été créée en France dans les années 1920 suite à un croisement entre un Persan et un Siamois. On est donc bien loin de la légende mystérieuse qui entoure ce félin.

Quand on y regarde de plus près, au-delà de sa fourrure dorée, le Sacré de Birmanie possède effectivement des caractéristiques des deux races dont il est issu, le Persan et le Siamois. Mais ce sont ses yeux bleus et ses gants blancs (le bout de ses pattes qui est blanc) qui sont réellement sa marque de fabrique.

Bon à savoir : le Sacré de Birmanie est l’un des chats préférés des Français !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :