in

Voyager avec son chat : nos conseils pour que tout se passe bien !

Crédits : humonia / iStock

À l’approche des vacances, beaucoup prévoient de partir en voyage. Vient ensuite la question de la garde des animaux durant cette période. Certains optent pour faire garder leur chat chez de la famille, des voisins ou des amis, quand d’autres décident de le joindre à l’aventure. En effet, il peut être parfois difficile de se séparer de son chat lors des grands départs. Et il est tout à fait possible de voyager sereinement en compagnie de son félin, mais encore faut-il être bien préparé… Voici quelques conseils pour que ce moment soit agréable pour vous et pour votre boule de poils !

1. Mettre à jour les informations d’identification et les vaccins

Pour éviter les problèmes lors de vos déplacements, il est nécessaire que les informations présentes sur la puce de votre chat soient à jour. Ainsi, si votre chat se perd, il pourra vous être rendu.

De la même manière, ses vaccins doivent être mis à jour afin que, lors d’un éventuel contrôle, vous puissiez prouver que votre chat est en parfaite santé et ne représente aucun danger. Pensez également à emporter son carnet de santé avec vous.

2. Couper les griffes de votre chat

Couper les griffes de votre chat revient à limiter les risques de griffures lors de votre voyage. En effet, si votre chat est un peu stressé dans les transports par exemple, il pourrait vous blesser. Si vous ne savez pas comment faire, il est préférable de laisser un vétérinaire s’en occuper, car c’est un processus délicat et la plupart des chats se débattent.

Si vous le faites vous-même, pensez bien à éviter la partie rose à l’intérieur de l’ongle car il s’agit de la chair, et vous blesserez votre chat si vous coupez à ce niveau.

3. Lui fournir un confort familier

Afin de détendre votre chat, vous pouvez emporter avec vous des choses qui le rassureront tels que des objets avec une odeur familière, des jouets, etc.

Et si vous avez plusieurs matous et que vous voulez tous les prendre avec vous, investissez dans une grande caisse de transport qu’ils pourront partager.

4. L’entraîner

Avant de partir, habituez votre chat à être promené à l’aide d’une laisse et d’un harnais. En effet, si vous ne voulez pas perdre votre chat lors de vos déplacements quand il sera en dehors de sa cage, il sera préférable d’utiliser cette méthode.

5. Habituer votre chat à sa caisse de transport

Si vous prévoyez de voyager avec votre chat, prévoir une caisse de transport est indispensable ! Cette caisse doit être choisie selon plusieurs critères. Les caisses dures sont préférables pour les chats susceptibles d’avoir de petits problèmes en cours de route (vomissements, pipi, caca…), car elles sont plus faciles à nettoyer.

sac de transport chat
Crédits : Larasoul / iStock

Pour que votre chat s’habitue à ce nouvel habitacle, commencez par le préparer à rester à l’intérieur de sa caisse chez vous, ainsi il sera plus à l’aise. Placez-y une polaire ou un tissu ayant l’odeur d’un être qu’il aime. Ensuite, procédez étape par étape, et félicitez-le avec une petite friandise lorsqu’il réussit à progresser.

Lorsque votre chat devient à l’aise avec le processus, commencez par fermer la porte de la caisse pendant quelques instants, puis mettez-la dans la voiture sans démarrer le moteur, démarrez ensuite le moteur et ne roulez pas, faites un court voyage autour du quartier et enfin sortez un peu du quartier pour aller plus loin avec lui. Avec ce type de formation progressive, votre chat devrait être plus à l’aise et moins réticent à voyager dans sa caisse.

Pour un voyage en voiture

6. Penser à la ceinture de sécurité

Lorsque vous voyagez avec un chat en voiture, assurez-vous que cela se fasse en toute sécurité. Pour cela, placez-le à l’arrière de votre voiture dans sa caisse de transport, attaché avec une ceinture de sécurité ou tout autre type de harnais.

En revanche, ne laissez jamais votre chat se balader librement dans votre voiture. Celui-ci pourrait se cacher sous les pédales ou vous cacher la vue, ce qui serait extrêmement dangereux…

7. Ne pas oublier l’eau

Pensez bien à mettre de l’eau à disposition de votre chat durant les trajets. Voyager avec un bol d’eau dans sa caisse n’est pas une bonne idée si vous ne voulez pas abîmer vos sièges.

Pour l’hydrater, vous pouvez utiliser un grand biberon d’eau pour lapins que vous installerez dans sa caisse. Ainsi, votre chat pourra boire à sa convenance lorsque vous conduisez et vous pourrez, lors de vos différents arrêts, lui donner un bol d’eau en supplément (surtout s’il fait chaud).

8. Éviter de le stresser

Les chats peuvent être très agités durant les trajets en voiture, comme peuvent l’être les enfants. Pour que votre félin soit plus calme, il est possible de pulvériser dans l’habitacle des phéromones de synthèse afin que votre chat soit plus détendu. Pour éviter de le stresser davantage, si vous le pouvez, évitez la musique et la radio.

9. Toujours garder un oeil sur lui

Lors de vos arrêts, ne laissez jamais votre chat seul dans le véhicule, même pour une très courte durée. Les vols de chats sont malheureusement fréquents… De plus, les jours ensoleillés, votre compagnon risque un coup de chaleur qui pourrait lui être fatal.

chat voiture
Crédits : Lightspruch / iStock

Attention lors de l’ouverture de la caisse de transport, les chats ont vite fait de s’enfuir. Pour le faire sortir, attachez à son harnais une laisse pour veiller à ne pas le perdre.

Pour un voyage en train

10. Lui prendre un billet

Si vous optez pour le train, sachez que seuls les animaux de moins de 6 kg peuvent obtenir un billet “animal dans un petit contenant”, qui est nettement moins cher puisque le prix est forfaitaire (environ 5 € par trajet). Au-delà de ce poids, cela vous coûtera la moitié du prix de votre propre billet.

Pour un voyage en avion

11. Peser votre chat

Pour voyager avec votre animal de compagnie en cabine, celui-ci doit peser moins de 5 kg, et doit impérativement rester dans sa caisse de transport tout au long du vol. Au dessus de ce poids, votre chat devra voyager en soute.

12. Vérifier que tout est en ordre

Le prix de transport de votre matou peut parfois coûter une petite somme d’argent. Pensez bien à vérifier, au moment de réserver votre billet, tous les paramètres concernant le voyage de votre chat auprès de votre compagnie aérienne afin d’éviter toute mauvaise surprise au moment du départ.

13. Être prévoyant

Si votre chat voyage en cabine avec vous, pensez à prévoir quelques serviettes et sacs poubelles au cas où celui-ci serait malade lors du vol.