in ,

Été : est-ce dangereux de laisser son chat se coucher au soleil ?

Crédits : iStock / Jérémy Stenuit

En été, le soleil a tendance à chauffer bien plus que d’ordinaire. En règle générale, ce n’est pas pour déranger nos amis félins qui adorent se prélasser au soleil. Mais justement, n’est-ce pas dangereux de les laisser se reposer en plein cagnard ? Après tout, il ne nous viendrait pas à l’idée de rester immobiles au soleil sans protection aux heures les plus chaudes de la journée !

Pourquoi les chats raffolent-ils du soleil ?

Vous l’avez probablement remarqué, les chats recherchent les rayons du soleil. En effet, ils se couchent souvent dans des endroits chauffés par le soleil, et ce à n’importe quelle heure de la journée. Et plus il fait chaud, mieux c’est.

En réalité, cet passion pour le soleil leur vient de leurs ancêtres. Eh oui, à l’origine, les chats sont issus de contrées particulièrement chaudes où les températures peuvent atteindre des sommets. Se dorer la pilule au soleil est donc, en quelque sorte, inscrit dans leurs gènes !

Mais ce n’est pas tout, si les chats aiment le soleil, c’est aussi parce qu’il est le garant de leur survie. Eh oui, lorsqu’ils sont inactifs, la température de leur corps a tendance à baisser. Pour pouvoir dormir sans avoir ensuite à dépenser trop d’énergie pour se réchauffer à leur réveil, ils ont donc trouvé la parade : se coucher au soleil ou, à défaut, près d’une source de chaleur (radiateur, feu, ordinateur…).

De cette façon, au réveil ils sont en pleine possession de leurs moyens, prêts à s’enfuir en cas de danger ou à entamer une partie de jeux endiablée avec leur propriétaire.

Gare aux coups de soleil

Il arrive que les chats s’endorment au soleil, parfois durant plusieurs heures. Le reste de l’année, cela ne pose généralement pas de problème, mais en été il convient d’être prudent. En effet, une trop longue exposition au soleil peut en fait avoir des conséquences dramatiques. Et ce même si l’animal se trouve à l’intérieur !

Et pour cause, le risque principal est que les félins attrapent un coup de soleil. Cela peut sembler anodin, mais en réalité un coup de soleil est une brûlure. Or, elle peut être plus ou moins grave en fonction de l’intensité du soleil et de la durée de l’exposition. Mais dans tous les cas, un coup de soleil est douloureux pour un chat.

chat couché soleil
Crédits : iStock / krblokhin

Par ailleurs, la fourrure des chats les protège du froid en hiver mais aussi du soleil en été. Toutefois, elle n’est pas non plus impénétrable et laisse tout de même passer les rayons du soleil. Sans compter qu’elle n’est pas présente sur tout le corps. Ainsi, le nez, les oreilles, le ventre ou encore les coussinets sont des zones particulièrement vulnérables au soleil chez le chat.

À noter également que des coups de soleil répétés peuvent même finir par entraîner le développement d’un cancer de la peau. Dans ce cas, une amputation de la zone touchée peut être envisagée.

D’où l’intérêt de protéger son chat du soleil ! Comment ? En ne le laissant pas sortir aux heures les plus chaudes de la journée ou, à défaut, en lui appliquant de la crème solaire (spécial chats) sur les zones sensibles. Et pour les chats vivant en appartement, pensez à fermer les volets ou les rideaux durant la journée pour empêcher les rayons de passer !

Autre danger : le coup de chaud

Attraper un coup de soleil n’est pas le seul danger qu’encourent les chats lorsqu’ils lézardent plusieurs heures au soleil. Ils peuvent également attraper… un coup de chaud. Dans ce cas, l’animal voit sa température corporelle augmenter jusqu’à provoquer une surchauffe. Il présente alors plusieurs symptômes significatifs : il halète, bave, vomit et semble apathique ou, au contraire, très agité.

Bon à savoir : pour éviter le coup de chaud ainsi que la déshydratation, pensez à multiplier les points d’eau dans la maison. De cette façon, votre chat pourra se rafraîchir rapidement, où qu’il soit.

Si un jour votre chat est victime d’un coup de chaleur, il convient d’agir vite. Sans quoi, il lui sera fatal. Premièrement, installez-le à l’ombre, dans un endroit le plus frais possible. Ensuite, donnez-lui à boire puis mouillez-lui les pattes. Lorsqu’il se sera un peu refroidi, conduisez-le immédiatement chez le vétérinaire le plus proche. Il s’agit d’une urgence vitale !