in

Mon chat boite : 6 raisons qui expliquent pourquoi

Crédits : iStock

Il arrive parfois que, du jour au lendemain, nos amis félins se mettent à boiter. Si c’est le cas de votre chat, pas de panique. S’il ne présente aucun autre symptôme inhabituel (fatigue, perte d’appétit…), la boiterie devrait normalement se résorber d’elle-même au bout de quelques heures. En revanche, si ce n’est pas le cas ou si son état se dégrade, une visite chez le vétérinaire s’impose. Dans tous les cas, voici les causes possibles qui peuvent expliquer pourquoi votre chat boite. 

1. Un accident

Certaines causes pouvant expliquer une boiterie chez le chat sont plus évidentes que d’autres. Ainsi, si votre boule de poils a chuté d’une fenêtre ou s’est faite heurter par une voiture, il est plus que probable qu’elle se mette à boiter à cause d’une fracture ou d’une luxation.

Dans ces deux cas, et après tout accident violent, une visite en urgence chez le vétérinaire s’impose. En effet, il n’est pas rare que les chats fassent une hémorragie interne après avoir été victimes d’un choc. Et ce même s’ils ne présentent aucun symptôme. Il est donc essentiel qu’ils soient auscultés immédiatement.

2. L’arthrite

L’arthrite, qui est une inflammation des articulations, provoque des boiteries chez les chats mais aussi d’autres problèmes de mobilité. Un chat atteint d’arthrite, ou d’arthrose, peut avoir du mal à se relever, à sauter et avoir ses articulations gonflées.

Même si cette affection s’observe généralement chez les chats âgés, tous les félins peuvent être touchés.

3. Un corps étranger

Si votre chat boite, cela peut aussi être causé par la présence d’un corps étranger coincé sous ses pattes. Par exemple, un épillet qui s’est fiché dans sa peau ou un petit caillou qui s’est logé entre ses coussinets. Si vous ne parvenez pas à retirer vous-même l’objet en question, l’intervention d’un vétérinaire est alors nécessaire.

chat gris couché british shorthair
Crédits : iStock

4. Une griffe cassée

Les chats aussi peuvent être victimes d’ongles incarnés ou de griffes arrachées. Vérifiez donc que toutes les griffes de votre félin sont intactes. Si ce n’est pas le cas ou si vous sentez que le simple fait de toucher l’une de ses griffes lui fait mal, rendez-vous chez le vétérinaire.

5. Une blessure

Qu’il s’agisse d’une coupure, d’une égratignure, d’une gerçure, d’une piqûre d’insecte, d’une brûlure ou d’un abcès provoqué par la morsure d’un autre chat, une blessure est vite arrivée. Dans ce cas, la plaie doit être visible. Il suffit alors de la nettoyer, de la désinfecter avec un antiseptique (type Betadine) et d’effectuer, si possible, un bandage sans serrer sur la patte de votre chat. L’objectif ? Éviter l’infection !

6. Une maladie

Dans certains cas, les boiteries sont dues à une maladie. Il peut s’agir d’une maladie neurologique ou même d’un cancer. En effet, il suffit que la tumeur soit située à un endroit spécifique (entre les doigts par exemple) pour faire boiter l’animal.

Source

Vous aimerez aussi :

Chats âgés : les 10 problèmes de santé les plus fréquents

6 maladies qui peuvent tuer votre chat silencieusement

Chat : 12 situations d’urgence vétérinaire