in

Rage chez le chat : 6 signes qui ne trompent pas

Crédits : iStock

En France, le virus de la rage a été éradiqué depuis 2010. Malheureusement, le trafic d’animaux domestiques, notamment ceux importés des pays de l’Est, peut faire réapparaître cette maladie à tout moment. Ainsi, il suffit que votre chat soit mordu par un animal sauvage ou par un chat ou un chien d’origine inconnue pour être à son tour infecté. Or, la rage est toujours mortelle, le décès de l’animal survenant généralement dans les dix jours suivant l’apparition des premiers signes. Pour vous protéger, vous et votre famille, mieux vaut donc savoir reconnaître les premiers symptômes de cette terrible maladie. 

À noter que, chez le chat, l’incubation du virus est assez courte. En effet, entre la morsure et l’apparition des premiers symptômes, il s’écoule généralement 15 à 30 jours.

Par ailleurs, il existe deux formes de rage chez le chat : la forme paralytique et la forme furieuse. La forme paralytique ne se remarque pas puisqu’elle se traduit par une paralysie progressive alors que la forme furieuse entraîne une agressivité inhabituelle.

1. Il change de comportement

Au premier stade de la maladie, le chat change brutalement de comportement. Ainsi, un chat au tempérament tranquille va devenir plus agité, voire même agressif. À l’inverse, un chat de nature extravertie aura tendance à devenir plus renfermé, léthargique et à rechercher la solitude. Il est également possible qu’un chat au caractère quelque peu sauvage devienne subitement un adepte des câlins.

Puis, au fur et à mesure des jours, l’animal devient de plus en plus irritable. Il peut même se mettre à mordre toutes sortes d’objets, voire même à mordre dans le vide, à se mordre lui-même ou à mordre son humain. Et au stade final de la maladie, il devient complètement déprimé, voire comateux.

2. Il miaule beaucoup

La rage pousse le chat infecté à miauler beaucoup, et d’une façon différente de d’habitude. Ces vocalisations excessives interviennent généralement au début de la maladie.

Mais attention, des miaulements forts et rauques peuvent également être le signe d’une autre maladie, telle qu’une hyperthyroïdie.

3. Il bave

Les spasmes musculaires dont le chat est victime au niveau de la gorge et de la bouche entraînent une hypersalivation marquée. En effet, le félin se met à baver de plus en plus, sans pouvoir le contrôler.

chat agressif
Crédits : iStock

4. Il perd l’appétit

Ces spasmes musculaires peuvent également être à l’origine d’une perte d’appétit. Et pour cause, l’animal ne parvient plus à mâcher et à ingérer correctement les aliments, les muscles de son visage étant paralysés. Parfois, il ne parvient même plus à ouvrir la gueule.

Dans ce cas, cela signifie qu’il est au dernier stade de la maladie et que la mort est proche.

5. Il semble désorienté

Une mauvaise coordination au niveau des membres et des problèmes d’équilibre peuvent être des symptômes de la rage.

Ainsi, si le chat semble confus, erre sans but dans la maison et se cogne la tête contre les meubles, il y a lieu de s’inquiéter.

6. Il a du mal à respirer

La rage entraînant progressivement une paralysie des différents organes, le chat a de plus en plus de mal à respirer. Étant donné qu’il ne peut pas respirer normalement, cela peut provoquer une insuffisance respiratoire.

Source

Vous aimerez aussi : 

Salmonellose : 5 choses que tout propriétaire de chat doit savoir

Chat : 12 situations d’urgence vétérinaire

Mon chat est agressif : 8 raisons qui expliquent pourquoi