in

Voilà pourquoi certains chats ont l’air de porter des chaussettes

Crédits : iStock

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, certains chats ont le bout de leurs pattes d’une autre couleur que le reste de leur corps. Par exemple, un chat noir peut avoir les pattes blanches. On dit alors, de manière affectueuse, qu’il porte des chaussettes. “Socks” (qui signifie “chaussettes”) est d’ailleurs l’un des noms les plus donnés aux félins aux États-Unis. Mais comment expliquer cette différence de couleur ? 

Une anomalie génétique en cause

En réalité, si nos amis félins ont parfois l’air d’avoir trempé leurs pattes dans de la peinture, c’est à cause d’une anomalie génétique appelée piébaldisme. Cette anomalie provoque une mutation du gène KIT, responsable de la distribution des mélanocytes. Or, les mélanocytes sont les cellules qui pigmentent le pelage, les yeux et la peau des chats.

Ainsi, en l’absence de piébaldisme, les mélanocytes sont répartis uniformément. Les chats ont alors une fourrure de la même couleur sur tout le corps.

À l’inverse, en cas de piébaldisme, ils n’ont pas suffisamment de cellules pour couvrir tout le corps. De plus, les cellules dont ils disposent sont réparties de manière inégale. Cela peut donc donner lieu au fameux “effet chaussette” mais aussi à bien d’autres motifs, comme à un effet moucheté par exemple.

chat noir et blanc
Crédits : iStock

À noter que cette anomalie génétique agit sur la couleur du poil lorsque les chats sont encore des embryons dans le ventre de leur mère. En effet, c’est au niveau du dos que les mélanocytes se regroupent, là où la colonne vertébrale va se former.

Puis, au fur et à mesure de la transformation du foetus en chaton, les cellules se répandent de façon hétérogène dans tout le corps.

D’autres animaux concernés

Il n’y a pas que les chats qui sont concernés par le piébaldisme. En effet, les porcs, les cerfs, les chiens, les oiseaux, les chevaux, les souris et, même parfois, les humains sont également touchés par cette anomalie génétique. Chez les humains, cela se manifeste le plus souvent par une tache blanche sur le front et dans les cheveux.

Vous l’aurez compris, la génétique joue un rôle souvent déterminant dans la couleur du pelage des animaux. Les chats Siamois et Birmans, par exemple, ont eux aussi une anomalie génétique qui modifie la couleur de leur pelage.

chaton siamois couché
Crédits : liliy2025/Pixabay

En effet, ils possèdent une enzyme qui peut diminuer la production de mélanine, le tout en fonction de leur température. Ainsi, leur abdomen étant la partie la plus chaude de leur corps, il est couleur sable. En revanche, les extrémités de leur corps (pattes, oreilles, queue) étant plus froides, elles sont de couleur plus sombre.

De même, le gène agouti, responsable de la distribution du pigment noir, est à l’origine du pelage tabby (ou tigré) des chats. Et c’est ce même gène qui détermine la couleur bai des chevaux, au corps brun et à la crinière et à la queue noires.

Source

Vous aimerez aussi : 

À quel âge les yeux des chatons changent-ils de couleur ?

Les chats tricolores sont-ils toujours des femelles ?

Pourquoi les chats blancs sont-ils presque toujours sourds ?