in

Votre chat est-il fou ?

Crédits : Marilou Salon/Unsplash

À chaque fois que votre chat adopte un comportement quelque peu étrange, comme fuir le plus vite possible de sa litière après avoir fait ses besoins, vous avez tendance à le traiter de “fou” en rigolant. Mais, et si vous n’aviez pas totalement tort ? Après tout, pourquoi nos amis félins ne pourraient pas eux aussi souffrir de maladies mentales !

Qu’est-ce qu’une maladie mentale ? 

Une maladie mentale est une maladie qui affecte le comportement, l’humeur et les pensées d’une personne. Elle cause bien souvent de la détresse et de la souffrance, et conduit même parfois au suicide.

Chez les être humains, 1 personne sur 5 serait affectée par une maladie mentale : schizophrénie, troubles bipolaires, dépression, stress post-traumatique, TOC, syndrome d’Asperger… Un chiffre considérable qui montre à quel point ces maladies sont répandues. Heureusement, il est relativement aisé de les dépister et, par la suite, d’apporter un traitement adapté.

chat mord main
Crédits : iStock

Le cerveau des chats n’étant pas si différent de celui des humains, est-il possible qu’ils puissent eux aussi être ce que l’on appelle vulgairement “fous” ou malades mentaux ? La réponse est évidemment oui ! Mais encore faut-il savoir le détecter !

Comment savoir si un chat est fou ? 

À l’heure actuelle, il n’y a que très peu de recherches scientifiques sur le sujet. Pour cette raison, il est difficile de diagnostiquer avec précision une maladie mentale chez nos amis félins. Cependant, certains signes doivent tout de même vous mettre la puce à l’oreille. Voici lesquels :

  • Le chat se lèche de façon compulsive, parfois au point de s’irriter la peau ; il miaule excessivement ; il tète les couvertures… : si aucune autre cause médicale n’est trouvée, il souffre probablement de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) liés à l’anxiété par exemple. Ces troubles du comportement poussent les chats à adopter des comportements de façon répétée et exagérée sans véritable objectif. Le seul moyen de faire cesser ces comportements est de les rassurer en instaurant un cadre de vie réglé comme une horloge : repas à la même heure, temps quotidien pour jouer, pour les câlins, éliminer les bruits stressants…
chat lèche toilette
Crédits : iStock
  • Il ne parvient pas à rester en place : le chat peut présenter un trouble de l’hyperactivité.
  • Il semble déprimé, voire même devient agressif : le chat peut souffrir de dépression, dont les symptômes sont souvent confondus avec ceux de la démence sénile.
  • Le chat miaule fort la nuit, semble désorienté, erre sans but : s’il est âgé de plus de 15 ans, il est probablement atteint du syndrome de dysfonctionnement cognitif, aussi appelé démence sénile. Cette maladie mentale ressemble à notre maladie d’Alzheimer.
  • Il a des spasmes au niveau du dos, le regard paniqué, ne supporte pas d’être touché, part subitement en courant… : ces symptômes peuvent indiquer un syndrome d’hyperesthésie féline.

Si vous observer un ou plusieurs des symptômes décrits ci-dessus, ou si vous suspectez votre chat d’avoir quelque chose qui ne tourne pas rond dans le cerveau, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire.

Source

Vous aimerez aussi :

Votre chat a tendance à se cacher ? Voilà pourquoi !

Pourquoi mon chat fixe-t-il parfois le mur avec insistance ?

Mon chat attaque sa queue : 5 raisons qui expliquent pourquoi