in

Voici comment décrypter le langage de votre chat

Crédits : Pxhere
Voici comment décrypter le langage de votre chat
noté 4.8 - 12 votes
Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chat, vous vous êtes sûrement déjà demandé à un moment donné “Pourquoi fait-il ça ?” ou “Pourquoi fait-il cette tête ?”. Votre boule de poils possède une façon de communiquer propre à l’espèce, notamment grâce à son langage corporel et aux sons qu’elle émet. Dans cet article, vous allez enfin pouvoir apprendre à la décrypter !

1. La queue

Pour analyser le comportement de votre chat, observez bien la manière dont il tient sa queue. Si elle est :

  • Dressée retournée vers l’avant (sorte de pont), votre chat est excité, il a envie de jouer.
  • Tombante, votre chat est indifférent à ce qui l’entoure.
  • Tombante mais qu’elle balance de gauche à droite, votre chat est irrité.
  • Dressée, légèrement cassée sur l’arrière, votre chat est content, satisfait.
  • Retroussée entre ses pattes avec les poils hérissés, votre chat a la trouille, se met en position défensive.
  • Dressée avec le poil hérissé, votre chat se sent menacé.
  • Dressée retournée vers l’arrière, votre chat veut passer à l’offensive.
chats bagarre
Crédits : Pxhere

2. Les oreilles

Les oreilles sont aussi un élément essentiel du langage corporel du chat. Des oreilles :

  • Droites, expriment l’indifférence de votre chat.
  • Dressées, tournées vers les côtés, montrent que votre chat est énervé.
  • Baissées, signifient que votre chat est en rapport de combat, susceptible d’être agressif.
  • Ouvertes, vers l’avant, manifestent la joie de votre chat, qu’il est heureux.
Crédits : Pxhere

3. Les yeux

Tout comme la queue est les oreilles, les yeux, notamment les pupilles, peuvent exprimer l’humeur de votre chat. Lorsque les pupilles sont :

  • Fines, votre chat est en mode chasseur.
  • Très dilatées, votre chat est excité ou en alerte.
  • “Normales”, votre chat est indifférent, neutre.
Crédits : Pxhere

4. Les sons

Les miaulements

Les chats miaulent principalement pour communiquer avec les êtres humains (les chats errants miaulent très peu entre eux). C’est une des conséquences de la domestication du chat. Sachez qu’un chat n’attend pas forcément de réponse de votre part lorsqu’il miaule. Tout comme nos ronchonnements et nos fredonnements, les miaulements n’expriment pas forcément un besoin. En effet votre chat peut miauler pour formuler à lui-même sa joie ou son ennui.

Le ronronnement

Le ronronnement du chat peut exprimer du plaisir comme de la souffrance ou du stress. Si vous croyez que votre chat ronronne à côté de vous sur le canapé parce que vous lui faites des papouilles et que soudainement il vous mord, c’est que ses ronronnements n’exprimaient pas son bien-être mais plutôt son inconfort.

chat bengal caresse calin
Crédits : Paul Hanaoka/Unsplash

Les grognements

Pas besoin d’être un grand comportementaliste pour savoir que lorsque votre chat pousse des grognements ou des feulements, c’est qu’il est contrarié voire énervé. Un chat peut grogner lorsque vous le maintenez pour le soigner ou lorsqu’il rencontre un autre chat. Le feulement exprime plutôt l’envie de votre chat de ne pas être approché, d’être tranquille, mais ce n’est pas un signe d’agressivité.

La trille

La trille est un moyen d’expression assez particulier. Elle ressemble à une sorte de petit roucoulement, comme un petit coucou (oui oui ça existe) !

Le caquetage

Le caquetage est semblable à un petit claquement de dents rapide. Vous pouvez entendre votre chat caqueter lorsqu’il regarde un oiseau auquel il n’a pas accès, par la fenêtre par exemple.

Les hurlements

Un hurlement manifeste généralement une douleur intense. Un chat qui se bat ou se débat est aussi susceptible de hurler. Pour faire diversion lorsque deux chats se battent, ne vous interposez pas. Faites plutôt un bruit très fort pour détourner leur attention.

Source

Vous aimerez aussi :

10 signes qui prouvent que votre chat vous aime

Pourquoi mon chat me fixe autant du regard ?

15 signes qui montrent que votre chat est malade