in

Pourquoi mon chat éternue : 6 raisons possibles

Crédits : chie hidaka / iStock

Si votre chat éternue occasionnellement sans présenter d’autres symptômes inhabituels, pas d’inquiétude, c’est un comportement tout à fait normal. En effet, tout comme nous, les félins peuvent être incommodés de façon passagère par une poussière irritante dans le museau ou une odeur trop forte. En revanche, si votre boule de poils adopte régulièrement de véritables crises d’éternuements, mieux vaut tenter de comprendre pourquoi. 

1. Il est allergique

Le chat peut, à l’instar de l’homme, être allergique à la poussière, aux acariens, au pollen, aux produits chimiques… Si votre matou éternue plus fréquemment au printemps et au début de l’été ou lorsque vous vous parfumez, c’est peut-être tout simplement parce qu’il est allergique ! Mais, dans le doute, mieux vaut consulter un vétérinaire, surtout si votre chat présente d’autres symptômes comme un écoulement nasal et oculaire, une conjonctivite…

2. Il a un corps étranger dans le nez

Si votre chat a accès à l’extérieur et qu’il rentre à la maison en éternuant violemment, il est possible qu’un corps étranger se soit logé dans son nez, comme une brindille, un brin d’herbe, une peluche ou même un épillet. Si l’objet est bien visible et à portée de pince à épiler, tentez de le retirer, sinon rendez-vous en urgence chez un vétérinaire.

3. Il a mal aux dents

Cela peut sembler étrange, mais si votre chat a une inflammation au niveau d’une dent qui se situe au niveau de sa mâchoire supérieure, cela peut lui déclencher des éternuements. Seul le vétérinaire est alors apte à traiter l’inflammation.

chat miaule
Crédits : Kim Davies/Unsplash

4. Il est malade

Les chats aussi peuvent être victimes du célèbre rhume. Dans ce cas, l’un des principaux symptômes observé est l’éternuement. Mais le virus le plus courant chez nos amis félins est le coryza, une maladie grave dont les symptômes ressemblent à ceux de la grippe. Votre animal peut également être victime d’une infection bactérienne, notamment d’une mycose nasale.

5. Il a une tumeur

Malheureusement, le cancer n’épargne pas les chats. Ainsi, il est possible que les éternuements répétés de votre chat soient dus à la présence d’une tumeur dans ses cavités nasales : il souffre d’un cancer des fosses nasales. Une intervention chirurgicale doit alors être envisagée.

6. Il a une fente palatine

Certains chats peuvent présenter une malformation au niveau du museau, qui se traduit par une fente dans le palais, reliant ainsi la bouche aux cavités nasales. Dans ce cas, il n’est pas rare que les chats atteints éternuent souvent à cause de la sensibilité de leur muqueuse nasale.

Vous aimerez aussi : 

Mon chat a le hoquet : dois-je m’inquiéter ?

Mon chat peut-il attraper froid et s’enrhumer ?

Voilà pourquoi vous ne devez surtout pas fumer à côté de votre chat