in

Comment empêcher vos voisins de nourrir votre chat ?

Crédits : Ulianna/iStock

Depuis quelque temps, vous avez l’impression que votre chat a quelque peu… grossi ? Pourtant, vous n’avez pas changé son alimentation et il semble se dépenser tout autant qu’auparavant… Si vous avez d’ores et déjà écarté tout problème de santé potentiel, une explication toute simple peut être à l’origine d’une telle prise de poids : la générosité d’un voisin ! Eh oui, il n’est pas rare que les gens nourrissent les chats domestiques, pensant qu’il s’agit de félins errants et affamés. Pour remédier à cela et éviter que votre boule de poils ne devienne obèse, voici ce que vous pouvez faire !

1. Aller voir le voisin en question

Si vous suspectez un voisin en particulier de nourrir votre chat, la première chose à faire est bien évidemment d’aller lui expliquer la situation. En effet, votre voisin est probablement plein de bonnes intentions. Et il ne se rend pas compte des problèmes qu’il peut occasionner.

Dites-lui gentiment que non seulement votre chat n’est pas en manque de nourriture, mais qu’en plus le fait de le nourrir avec autre chose que son alimentation habituelle peut avoir des conséquences sur sa santé. On pense notamment à l’apparition de troubles digestifs.

Si votre voisin est un être sensé, il devrait comprendre. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à lui présenter les factures de soins vétérinaires liés à cette suralimentation.

2. Mettre un mot sur le collier de votre chat

Si vous ne savez pas qui nourrit votre chat, vous pouvez mettre sur le collier de ce dernier un petit mot avec inscrit dessus : “Merci de ne pas me nourrir“.

chat calin caresse
Crédits : iStock

Ainsi, la prochaine fois qu’il ira quémander à manger chez autrui, les voisins sauront qu’il s’agit d’un chat domestique qui bénéficie déjà de tout ce dont il a besoin chez lui.

3. Mettre un mot dans les boîtes aux lettres

Si l’idée d’aller toquer à la porte de tous vos voisins ne vous est pas franchement agréable, sachez qu’il existe une autre solution. Il vous suffit de mettre dans les boîtes aux lettres de toutes les maisons du quartier une photo de votre chat accompagnée de la lettre suivante :

“Chers voisins,

Il semble que notre chat soit, depuis peu, nourri ailleurs que chez nous. Or, il suit un régime spécial / est en surpoids / est allergique à certains aliments (ou toute autre raison). Ainsi, même si nous apprécions votre attention et votre générosité, nous aimerions demander au voisin concerné de cesser de le nourrir.

Merci de votre compréhension.”

Vous aimerez aussi : 

Mettre votre chat au régime : 6 choses à savoir avant de vous lancer

Que mangent les chats à l’état sauvage ?

Nourriture pour chat : combien de temps peut-on la laisser à l’air libre ?