in

Comment les chats délimitent-ils leur territoire ?

Crédits : birgl/Pixabay

Le chat est un animal territorial. En ce sens, où qu’il vive, il a besoin de délimiter un territoire où il pourra se sentir en sécurité. Ainsi, même si votre chat n’a pas de jardin, il a tout de même un territoire. Pour en savoir plus, c’est par ici !

Un territoire qui regroupe deux éléments

Votre chat fait la différence entre son domaine vital, c’est-à-dire la zone dans laquelle il chasse, joue et se reproduit, et son refuge, c’est-à-dire la zone où il dort et mange. Généralement, le refuge est plus petit que le domaine vital. Mais ces deux éléments forment son territoire.

Pour un chat ayant accès à l’extérieur, son refuge est sa maison et son jardin son domaine vital. Pour un chat d’intérieur, son couchage favori est son refuge et le reste de l’appartement son domaine vital.

Dans ce dernier cas, il peut être intéressant de donner la possibilité au chat de s’élever en hauteur afin d’augmenter la portée de son territoire. Pour cela, il suffit d’installer un arbre à chat ou encore des étagères murales.

chat arbre à chat
Crédits : iStock

Par ailleurs, il est intéressant de noter que les mâles ont un domaine vital jusqu’à 10 fois plus grand que celui des femelles.  Et ils peuvent y tolérer un certain nombre de femelles. De même, les femelles peuvent parfois partager un même domaine vital.

Objectif : protéger son territoire

Les chats ressentent le besoin de protéger leur territoire. En effet, dans la nature, ils ne peuvent survivre que s’ils sont bons chasseurs et qu’ils disposent d’un territoire sécurisé. Ainsi, tout autre être vivant ou objet inanimé peut être considéré comme envahissant pour eux.

De même, s’ils sentent une odeur inconnue, c’est le signe qu’il y a eu une intrusion. Or, il est inadmissible pour un félin de ne pas se sentir en sécurité sur son territoire.

Dans tous les cas, pour revendiquer leur territoire, les chat doivent y déposer leurs odeurs un peu partout. C’est pour cette raison qu’ils se frottent contre les meubles, qu’ils se font les griffes sur les arbres ou encore qu’ils urinent à des endroits stratégiques, comme à côté de la porte par exemple.

Ces marquages visuels et olfactifs effectués lors de patrouilles quotidiennes permet de donner des informations aux autres chats du quartier sur leur sexe, leur âge ou encore leur état de santé. De plus, cela leur permet d’indiquer la date de leur dernier passage.

chat fait ses griffes
Crédits : ssgrafika / iStock

Ainsi, plusieurs chats peuvent se partager les ressources d’un même territoire sans avoir à se battre. Par exemple, un chat peut occuper une zone le matin et laisser sa place à un autre chat l’après-midi.

Comment faire lorsque l’on a plusieurs chats ?

Lorsque plusieurs chats vivent dans le même espace, il est indispensable qu’ils puissent tout de même avoir chacun leur territoire. En effet, pour se sentir en sécurité, ils doivent disposer de leurs propres ressources.

Pour cela, il est essentiel de veiller à ce qu’ils aient chacun leur propre litière, leurs propres gamelles d’eau et de nourriture, leurs propres jouets et leur propre couchage. Et que tous ces éléments soient placés dans des endroits séparés.

Si vos chats ont établi avec succès deux territoires individuels, il n’y aura que très peu de conflits entre eux. En revanche, si les limites ne sont pas suffisamment claires, ils risquent de se montrer agressifs l’un envers l’autre.

Vous aimerez aussi : 

Voilà pourquoi votre chat gratte le sol à côté de sa gamelle ou de sa litière

3 façons d’aménager votre intérieur pour rendre votre chat heureux

Mieux vaut-il adopter un ou deux chats ?