in

Dégriffage du chat : une pratique cruelle heureusement interdite en France

Crédits : TranceDrumer / iStock

Interdit en France, le dégriffage des chats demeure cependant autorisé dans de nombreux autres pays, notamment le Canada ou encore les États-Unis. Heureusement, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer cette pratique particulièrement cruelle et extrêmement douloureuse pour nos amis félins. 

Le dégriffage, qu’est-ce que c’est ? 

Le dégriffage du chat, plus scientifiquement appelé onyxectomie, est en fait une opération chirurgicale lourde qui consiste à amputer la dernière phalange (celle qui comporte les griffes) de chacun des doigts du chat. Or, contrairement aux ongles des humains, les griffes des chats ne sont pas reliées à la peau mais à l’os. En somme, c’est un peu comme si on vous coupait le bout de tous les doigts à partir de la dernière articulation (celle qui se trouve juste après l’ongle).

Cette opération s’effectue bien évidemment sous anesthésie générale, et plus particulièrement lorsque l’animal est encore un chaton. En effet, même si elle est réalisable à tous âges, l’onyxectomie n’est pas conseillée pour les chats adultes, ces derniers étant plus susceptibles de souffrir longtemps.

Toutefois, nous tenons à préciser que le dégriffage n’est absolument pas recommandé, même pour les chatons. Pour certains, il s’agit même d’un acte de maltraitance. Et pour cause, non seulement le chat va souffrir le martyre durant plusieurs jours, voire même plusieurs semaines, mais en plus il va être privé de l’un de ses membres les plus précieux.

À quoi servent les griffes du chat ? 

Contrairement à ce que certains pourraient croire, les griffes des chats ne leur servent pas seulement à griffer leur humain lorsqu’ils sont en colère ou à détruire le canapé ou les beaux rideaux de ce dernier. En réalité, elles ont une fonction vitale pour nos amis félins.

chat griffes
Crédits : Andrei Stanescu / iStock

Tout d’abord, elles sont bien évidemment un moyen de se défendre en cas d’attaque (d’un chien ou d’un autre chat par exemple). Elles leur permettent également de grimper aux arbres ou sur toute autre surface en hauteur afin de se mettre à l’abri ou d’observer leurs proies sans être vus. Elles sont aussi essentielles pour la chasse. En effet, ce sont elles qui permettent aux félins d’attraper leurs proies et de les maintenir entre leurs pattes.

Mais les griffes des chats sont surtout et avant tout un moyen de marquer leur territoire. En effet, si les félins se font les griffes, ce n’est pas uniquement pour les entretenir, mais aussi pour répandre leur odeur un peu partout. Et pour cause, le simple fait de rétracter leurs griffes leur permet de libérer des phéromones, des hormones odorantes indispensables au marquage du territoire.

Les alternatives au dégriffage

En France comme dans de nombreux autres pays, les propriétaires de chats ont trouvé d’autres moyens tout aussi efficaces et bien moins cruels que le dégriffage pour empêcher leurs boules de poils de détruire le mobilier ou de griffer les enfants :

1. La coupe des griffes

Si votre chat vit en intérieur, il est recommandé de lui tailler les griffes une fois par mois. De cette façon, non seulement il ne risquera pas de se faire mal en s’accrochant quelque part ou en se cassant une griffe, mais en plus il ne risquera pas d’occasionner de gros dégâts sur vos meubles.

Toutefois, attention, la coupe des griffes demande une certaine technique afin de ne pas blesser votre chat. En effet, seule la partie blanche ou transparente (la pointe) de la griffe doit être coupée à l’aide d’un coupe-griffes, mais surtout pas la partie rose !

2. Le griffoir

Le griffoir est également un élément indispensable à avoir lorsque l’on vit avec un chat d’appartement. Du moment qu’il est placé à des endroits stratégiques (près du canapé par exemple), il peut revêtir n’importe quelle forme : horizontal, vertical ou même d’angle. En réalité, tout dépend des préférences de votre chat.

Et si votre chat ne veut pas utiliser son griffoir, n’hésitez pas à frotter une olive ou de la cataire dessus pour l’attirer !

3. Le couvre-griffe

En dernier recours, sachez qu’il existe désormais des protections en caoutchouc pour griffes, relativement faciles à mettre en place. Le tout sans faire de mal à votre chat !

Mais attention, avant de prendre toute décision, ayez d’abord le réflexe de demander conseil à votre vétérinaire.