in

Nourrir son chat comme un vrai chasseur : 3 habitudes à mettre en place

Crédits : Astrid860/iStock

Le chat est un carnivore strict. Cela signifie qu’il est conçu pour passer la plus grande partie de son temps de veille à chasser. Ainsi, à l’état sauvage, il chasse de petits rongeurs, de petits oiseaux, des lézards, des musaraignes ou encore des chauves-souris. Bien évidemment, vous ne pouvez pas reproduire l’alimentation naturelle de votre chat. Mais vous pouvez cependant reproduire sa façon de se nourrir et stimuler ainsi son instinct de chasse. Et, vous pouvez nous croire, il n’en sera que plus heureux !

1. Cinq repas minimum par jour

On entend souvent dire que les chats savent s’autoréguler en matière d’alimentation. Et qu’il est donc recommandé de leur laisser de la nourriture dans un bol à volonté. Ils peuvent ainsi grignoter toute la journée, dès que la faim se fait sentir.

En réalité, même si la plupart des chats ne mangent pas plus qu’ils ne le devraient, cette technique n’est pas conseillée. En effet, nos amis félins sont des chasseurs nés. Ils n’ont donc pas pour habitude d’attendre que la nourriture leur tombe toute seule dans la gueule dès qu’ils le désirent. Bien au contraire, leur instinct leur commande d’aller la chercher eux-mêmes.

chat territoire
Crédits : birgl/Pixabay

La chasse n’est d’ailleurs pas une contrainte pour eux, mais bien souvent un plaisir. En effet, c’est le seul moment où ils peuvent faire appel à leurs sens surdéveloppés. Mais aussi courir et bondir à volonté !

Ainsi, dans la nature, les chats ont tendance à manger en moyenne dix petites proies par jour pour satisfaire tous leurs besoins énergétiques et nutritionnels. Évidemment, cela paraît difficile de reproduire ce rythme de repas chez vous. Toutefois, cinq petits repas par jour, c’est le minimum. Pour vous aider, n’hésitez pas à investir dans une mangeoire automatique que vous pourrez programmer afin qu’elle distribue les repas de votre chat tout au long de la journée !

2. Des repas cachés

Si la mangeoire automatique ne vous tente pas et que vous êtes souvent présent à la maison, vous pouvez essayer une toute autre méthode : cacher la nourriture de votre chat. Non seulement vous l’encouragerez à utiliser son instinct, mais en plus vous lui permettrez de lutter contre l’ennui et le stress.

Car passer sa journée à faire des allers-retours entre le bol de nourriture et le canapé ne peut pas rendre un chat heureux et épanoui. En revanche, veillez à changer l’emplacement des cachettes tout au long de la journée. Sinon, cela perdrait tout son intérêt !

Par ailleurs, vous pouvez également offrir à votre chat un Pipolino, ou tout autre distributeur interactif de nourriture. Ces accessoires permettent de pousser l’animal à faire des efforts, bien souvent physiques et mentaux, pour se nourrir. Pour que votre chat bénéficie de plusieurs sources de stimulation, cette méthode peut être alternée avec celle qui consiste à cacher la nourriture.

3. À l’aube et au crépuscule

En plus de manger peu et souvent, les chats ont naturellement tendance à chasser tôt le matin ainsi que le soir, avant la tombée de la nuit. C’est d’ailleurs pour cette raison que votre boule de poils a peut-être pour habitude de vous réveiller alors que le jour n’est pas encore levé…

Pour laisser libre cours aux instincts naturels de votre chat, veillez donc à lui donner ses repas de préférence durant ces périodes de la journée.

Source

Vous aimerez aussi : 

Donner du poisson à son chat : bonne ou mauvaise idée ?

Choisir la meilleure alimentation pour votre chat : 6 choses à savoir !

Pourquoi les chats sont-ils si difficiles en matière de nourriture ?