in

9 choses que tout propriétaire de chat devrait jeter dès maintenant !

Crédits : Iuliia Alekseeva / iStock

Vous le savez, à Ma vie de chat, on prône avant tout le zéro déchet. Toutefois, il arrive que certains objets ne puissent pas être réutilisés ou réparés et doivent finir à la poubelle. C’est notamment le cas de ces accessoires pour chat qui représentent un vrai danger pour nos amis félins ! 

1. Les vieux médicaments

Si votre chat est déjà tombé malade, votre vétérinaire vous a probablement fourni des médicaments afin de le soigner. Mais il est fort probable que vous n’ayez pas tout utilisé. Cependant, vous avez décidé de les garder, au cas où votre boule de poils tomberait à nouveau malade.

En réalité, il est recommandé de ne pas conserver les médicaments vétérinaires, et ce pour deux raisons. Premièrement, si votre chat venait à retomber malade, vous ne pourrez pas être certain qu’il souffre du même problème de santé que la dernière fois. En effet, les apparences peuvent être trompeuses. Par conséquent, en lui donnant le même traitement que précédemment, vous pourriez aggraver les choses.

Deuxièmement, les médicaments se périment rapidement. Or, si vous veniez à donner à votre chat un médicament périmé, non seulement cela n’aurait aucune efficacité, mais en plus ça pourrait être dangereux pour sa santé.

2. Les coupe-griffes émoussés

Les griffes d’un chat qui vit en intérieur doivent, dans l’idéal, être coupées une fois par mois. Il en va de même pour les chats âgés ou malades qui peuvent avoir du mal à entretenir leurs griffes.

Mais couper les griffes de son chat est une opération délicate, qui demande non seulement une certaine dextérité pour ne pas blesser l’animal, mais également de bons outils. De fait, il est indispensable que le coupe-griffes utilisé (jamais de coupe-ongles, rappelez-vous !) soit suffisamment coupant.

S’il venait à être émoussé, car trop vieux, il aurait tendance à écraser les griffes de votre félin au lieu de les couper. Or, cela pourrait être particulièrement désagréable, voire même douloureux pour lui…

3. Les jouets cassés

Certains jouets peuvent être réparés, mais il arrive que d’autres soient irrécupérables. Par exemple, si votre chat affectionne particulièrement les jouets en tissu et que ces derniers filochent, n’hésitez pas à les jeter. Sauf si vous avez des capacités en couture, bien entendu. En effet, les fils qui dépassent représentent un vrai danger pour votre félin car il pourrait les avaler.

De même pour les jouets qui se délitent et qui tombent en morceaux. En effet, le risque d’obstruction intestinale est bel et bien là.

chat jouet
Crédits : Edith64 / iStock

Bon à savoir : les jouets de votre chat ont également besoin d’être lavés, et ce régulièrement afin de limiter le développement des bactéries !

4. Les gamelles en plastique

Non seulement le plastique dégage une odeur désagréable pour les chats, mais en plus de nombreux félins sont allergiques au plastique. Et comme si ça ne suffisait pas, le plastique est poreux et donc particulièrement difficile à nettoyer. De fait, il favorise la prolifération des bactéries.

Pour toutes ces raisons, préférez jeter les bols en plastique de votre chat au profit de matériaux plus sûrs, comme des gamelles en acier inoxydable ou en céramique.

5. Les friandises périmées

Vous avez probablement chez vous un ou plusieurs paquets de friandises pour chats destinées à des occasions spéciales. C’est une très bonne idée de récompenser votre chat de temps en temps. Toutefois, veillez à ce que les friandises que vous lui offrez ne soient pas périmées !

En effet, il n’est pas rare que les propriétaires de chats ouvrent un paquet de friandises puis le rangent dans un placard et l’oublient. Ils le ressortent alors plusieurs mois, voire plusieurs années plus tard. Mais, bien souvent, la date de péremption a depuis longtemps été dépassée… D’où l’importance de se montrer vigilant. Vous ne voudriez tout de même pas rendre malade votre boule de poils !

6. Les bacs à litière trop usés

Le plus souvent en plastique, les bacs à litière ont tendance à retenir les odeurs après de nombreuses utilisations. Et pour cause, le plastique se raye facilement, notamment à cause de l’habitude de votre félin à creuser dans son bac. Les bactéries s’accumulent dans ces minuscules rayures et prolifèrent. Il est alors impossible de les déloger, même après un nettoyage en profondeur.

Ainsi, si vous remarquez que le coin litière de votre chat sent de plus en plus fort, malgré vos nettoyages réguliers, c’est le signe qu’il est peut-être temps de changer de bac.

chat litière
Crédits : Lightspruch / iStock

7. Les caisses de transport défectueuses

Si la caisse ou le sac de transport de votre chat a été beaucoup utilisé, le moment est peut-être venu d’en acheter un nouveau. Et pour cause, une caisse de transport défectueuse n’est pas un gage de sécurité pour votre animal.

En effet, le système de fermeture peut être cassé – ou sur le point de l’être -, ce qui représente un vrai risque pour votre chat. Imaginez que la caisse s’ouvre alors que vous êtes en train de conduire ou dans la rue ! Par ailleurs, le plastique peut être ébréché, devenant alors coupant pour votre félin. Enfin, le tissu ou le plastique peuvent se déliter, représentant un vrai risque d’étouffement.

8. Les couchages usagés

Même si votre chat affectionne particulièrement son panier, dans lequel il dort depuis sa plus tendre enfance, ce dernier peut être en train de partir en lambeaux : rembourrage qui s’échappe, fils qui dépassent, morceaux de tissu qui se décollent…

Dans ce cas, il existe un risque sérieux d’étouffement et d’obstruction intestinale. Il est donc temps de le remplacer par un nouveau panier, plus sécuritaire.

9. Les médailles effacées

À Ma vie de chat, nous ne sommes pas en faveur du port du collier chez les chats. En effet, nous ne connaissons que trop bien les dangers qui le caractérisent. Toutefois, si votre matou est du genre à errer à l’extérieur, vous lui faites peut-être porter un collier contenant vos coordonnées afin de pouvoir le retrouver plus facilement en cas de perte.

Dans ce cas, veillez à ce que la médaille ou l’étiquette sur laquelle est inscrite votre numéro de téléphone ne se soit pas effacée avec le temps.

Par ailleurs, pensez, si ce n’est pas déjà fait, à faire identifier votre chat avec une puce électronique. C’est le moyen le plus sûr de le retrouver un jour en cas de perte, de fugue ou de vol.