in

Avoir un chat zéro déchet, c’est possible ! 5 astuces à mettre en place

Crédits : suetot/Pixabay

Au vu de l’épuisement des ressources de la planète et de la pollution massive dont elle est victime, le mode de vie zéro déchet se présente désormais comme LA solution à mettre en place dans tous les foyers. Seul petit hic : les animaux domestiques aussi, et notamment les félins, sont sources de déchets. Mais rassurez-vous, il existe quelques petites astuces à mettre en place au quotidien pour que votre chat aussi soit totalement zéro déchet !

1. Les litières compostables

Qu’elle soit vendue en vrac ou dans un sac en papier recyclé, la litière écologique est désormais une réalité ! Le plus souvent à base de granulés de bois, de papier recyclé, de paille, de blé ou encore de maïs, elle a l’avantage d’être entièrement naturelle et donc biodégradable. Il est alors tout à fait possible de la composter plutôt que de la jeter à la poubelle. Et bien sûr, on évite les sacs à litière afin de limiter ses déchets.

Attention toutefois, le compost ne doit pas être utilisé sur un potager ou sur des plantes utilisées en cuisine car les excréments de chats peuvent contenir des bactéries toxiques. Pour cette même raison, ne jetez JAMAIS les crottes de votre chat aux toilettes, elles pourraient contaminer les eaux usées.

Et rassurez-vous, les litières naturelles sont tout aussi efficaces que les litières à base d’argile ou de silice. Encore mieux, en plus d’être plus écologiques, elles sont bien souvent plus économiques !

Bon à savoir : le top du zéro déchet est bien évidemment de ne pas avoir de litière et de laisser votre chat faire ses besoins dans la nature. Malheureusement, ce n’est pas toujours possible…

2. Les croquettes en vrac

Certaines boutiques proposent désormais des croquettes pour chats en vrac. Comme c’est le cas pour la nourriture pour humain, il suffit de se rendre au magasin avec son propre récipient (un pot en verre par exemple) et de se servir en croquettes. Ce procédé permet non seulement d’éviter les emballages mais aussi le gaspillage étant donné que l’on n’achète que ce dont on a besoin.

Le problème, c’est que toutes les marques de croquettes ne proposent pas l’achat en vrac. De plus, celles qui le proposent ne sont pas toujours de bonne qualité. Or, s’il y a bien une chose sur laquelle il faut se montrer intransigeant en ce qui concerne l’alimentation de votre chat, c’est la qualité de sa nourriture. En effet, c’est de cette dernière que dépend sa santé. Et dans le monde de la nourriture pour chat, plus c’est sain, plus c’est cher…

À noter que si vous avez également pour habitude de donner des pâtées à votre chat (ce qui est recommandé !), privilégiez là aussi des aliments de qualité. De préférence dans des emballages recyclables et surtout pas en plastique. Et, si possible, bio !

Bon à savoir : si vous êtes zéro déchet jusqu’au bout des ongles, vous pouvez cuisiner vous-même de bons petits plats pour votre félin. Mais attention, uniquement sous le contrôle d’un vétérinaire !

3. Les jouets d’occasion ou faits maison

Vous l’avez sûrement déjà remarqué, les chats ne sont pas compliqués lorsqu’il s’agit de jouets. C’est bien simple, n’importe quel objet (ou presque) peut faire office de jouet : un bouchon de liège, un carton, une pelote de laine, une ficelle, une chaussette… N’hésitez donc pas à récupérer des éléments de votre quotidien pour jouer avec votre chat. Vive la récup’ !

chaton jouet pelote
Crédits : iStock

Si vous voulez acheter de vrais jouets à votre boule de poils, privilégiez les jouets d’occasion, recyclés, issus du développement durable ou faits maison. De même, pensez à donner les jouets dont vous ne voulez plus au refuge le plus proche de chez vous !

4. Les accessoires durables

Lorsque l’on adopte un chat, il est essentiel de faire quelques petits achats afin d’enrichir son environnement. Ainsi, un arbre à chat est indispensable, tout comme une litière, des gamelles, un panier ou encore un griffoir.

Pour rester dans la tendance zéro déchet, préférez donc choisir tous ces accessoires d’occasion en fonction de  leur solidité et de leur durabilité. Et de préférence fabriqués dans des matières naturelles. L’objectif ? Qu’ils vous durent le plus longtemps possible et éviter ainsi de les changer en cours de route !

5. Les soins naturels

Pour traiter votre chat contre les puces et les tiques, pas besoin de le badigeonner de produits chimiques ! En effet, il existe des traitements naturels préventifs tout aussi efficaces.

Par exemple, faites infuser du romarin et de la lavande et pulvérisez ensuite le mélange obtenu sur tout le corps de votre chat, excepté sa tête. Les parasites seront tenus à distance !

Quant aux poils et aux griffes coupées, ils peuvent aller au compost !

Source

Vous aimerez aussi : 

Arbre à chat : 9 idées simples pour le fabriquer vous-même !

Comment bien conserver les croquettes et les pâtées de votre chat ?

5 plantes d’intérieur dépolluantes sans danger pour votre chat