in

Chats au visage aplati : les problèmes de santé les plus courants

Crédits : Arx0nt / iStock

Les chats au visage aplati, également appelés chats brachycéphales, investissent peu à peu nos foyers. Pourtant, malgré leur bouille inégalable, ce ne sont pas les chats les plus résistants en matière de santé. En effet, il semble même qu’ils aient plus de problèmes de santé que les autres chats. 

1. Des troubles respiratoires

À cause de leur nez écrasé, de leurs narines étroites et de leur palais allongé, les chats brachycéphales ont tendance à avoir des difficultés à respirer. On appelle cela le syndrome brachycéphale. En effet, ils ne parviennent pas à aspirer autant d’air que les autres chats. Cela se traduit par un essoufflement au moindre effort, par de la toux ou encore par des ronflements. Pour tenter de vous mettre à la place d’un chat brachycéphale, c’est simple, pincez-vous le nez et essayez de respirer ainsi toute une journée.

À noter que ces troubles respiratoires favorisent également l’apparition de maladies respiratoires (asthme, infection des sinus, allergie, calicivirus félin…).

2. Une intolérance à la chaleur

En plus d’être intolérants à l’effort à cause de leur nez écrasé qui rend la circulation de l’air difficile, les chats brachycéphales sont également intolérants à la chaleur. Ainsi, en cas de fortes chaleurs, ils sont particulièrement sensibles au coup de chaud.

Pour éviter tout incident, il est donc recommandé de se montrer particulièrement vigilant, notamment en été. Et, si possible, de toujours garder son chat brachycéphale dans un endroit frais.

3. Des problèmes oculaires

La morphologie des chats brachycéphales ne pose pas seulement un problème pour leurs voies respiratoires, elle a également un effet négatif sur leurs yeux. En effet, il n’est pas rare que leurs canaux lacrymaux, plus comprimés que ceux des autres chats, se bouchent, entraînant un écoulement oculaire permanent. À force, cela peut même favoriser l’apparition d’infections oculaires. Un nettoyage quotidien de leurs yeux est donc indispensable.

chat persan
Crédits : rukawajung/iStock

Mais les chats brachycéphales connaissent encore d’autres problèmes oculaires, notamment à cause de leurs yeux globuleux. En effet, il n’est pas rare qu’ils souffrent d’ulcères de la cornée ou d’entropion.

4. Des problèmes de peau

Les chats brachycéphales sont particulièrement sujets à la dermatite faciale, qui se traduit par des démangeaisons, des rougeurs, voire même des croûtes sur le visage. Les yeux larmoyants peuvent être un facteur aggravant de cette affection.

Les chats au visage aplati à poils longs peuvent également souffrir d’infections fongiques de la peau. Les Persans en particulier ne possèdent pas d’immunité contre le champignon Microsporum canis.

5. Des problèmes dentaires

Les mâchoires supérieures des chats brachycéphales ont la particularité d’être mal alignées. Cela engendre bien souvent des problèmes dentaires car les dents poussent selon des angles étranges. Or, la nourriture reste alors plus facilement coincée entre ces dernières, favorisant l’apparition de tartre et donc de maladie parodontale.

Par ailleurs, la structure de la mâchoire des chats brachycéphales rend leur alimentation difficile. En effet, non seulement ils ont du mal à saisir les morceaux de nourriture entre leurs dents mais en plus ils éprouvent plus de difficultés à boire.

6. La maladie polykystique des reins

Près de 15% des chats Persans seraient atteints de la maladie polykystique des reins (MPR), une maladie génétique incurable. Elle se caractérise par la présence de kystes dans les reins qui les empêchent de fonctionner correctement.

À force de grossir, ces kystes finissent alors par entraîner une insuffisance rénale. Soif excessive, perte de poids, perte d’appétit, vomissements et mauvaise haleine sont alors au programme.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :