in

Signes vitaux du chat : 5 éléments à vérifier

Crédits : iStock
Signes vitaux du chat : 5 éléments à vérifier
noté 4.9 - 13 vote[s]

Les chats sont de vrais as de la dissimulation. Et pour cause, leur statut de proie à l’état sauvage les a longtemps poussés à cacher la moindre de leurs faiblesses afin d’éviter d’être mangés. Encore aujourd’hui, alors qu’ils sont à l’abri des prédateurs, nos amis félins font tout pour ne rien laisser paraître de leur souffrance. Pour cette raison, il est indispensable pour tout propriétaire de chat d’apprendre à vérifier les signes vitaux de son animal. L’objectif ? Reconnaître immédiatement s’il s’agit d’un mal-être passager ou d’une véritable urgence vétérinaire.

Afin de vous familiariser avec les signes vitaux “normaux” de votre chat, pensez à les vérifier régulièrement !

1. La température

Prendre la température rectale de votre chat est le moyen le plus précis de savoir s’il a de la fièvre ou s’il est en hypothermie. La température d’un chat en bonne santé doit se situer entre 38 et 39°C. Au-delà ou en dessous, c’est que quelque chose ne va pas.

Pour connaître la température de votre chat, ne vous fiez pas à la sécheresse ou à l’humidité de sa truffe. Seul un thermomètre dans l’anus pourra vous donner une température précise.

2. La fréquence respiratoire

Pour mesurer la fréquence respiratoire de votre chat, comptez, sur une période de 15 secondes, le nombre de fois que sa poitrine se soulève et s’abaisse. N’hésitez pas à placer vos mains sur ses côtes pour sentir le mouvement. Multipliez ensuite le chiffre obtenu par 4. Vous obtenez sa fréquence respiratoire par minute.

Généralement, le taux normal chez les chats est de 24 à 42 respirations par minute au repos. Mais si votre boule de poils vient de faire de l’exercice et qu’elle halète, il peut atteindre les 300 respirations par minute.

Toutefois attention, il n’est pas normal qu’un chat halète plus de quelques minutes après avoir fait du sport. Ainsi, si votre chat ne parvient pas à reprendre sa respiration ou halète régulièrement durant la journée, une visite vétérinaire s’impose.

3. Le rythme cardiaque

Pour contrôler le rythme cardiaque de votre chat, prenez son pouls. Pour cela, placez votre main sur l’artère fémorale. Cette dernière se situe derrière sa patte gauche, sur l’intérieur de la cuisse. N’hésitez pas à tâtonner avec les doigts jusqu’à trouver son pouls.

Tout comme pour la fréquence respiratoire, comptez ses battements de coeur pendant 15 secondes et multipliez par 4. Ou, si vous êtes patient, comptez ses battements de coeur directement durant 1 minute.

chat couché caresse dort
Crédits : iStock

Un pouls sain chez un chat se situe généralement entre 120 et 140 battements par minute au repos, voire jusqu’à 240 s’il a été actif ou stressé. Et le son du coeur doit normalement être composé de 2 battements séparés par un intervalle de silence. Si le rythme cardiaque de votre matou est trop lent, trop rapide ou irrégulier, emmenez-le chez le vétérinaire.

4. La couleur des gencives

La couleur des gencives de votre chat donne de précieuses indications sur son état de santé. En effet, les gencives d’un chat en bonne santé sont roses, signe d’une bonne circulation sanguine et d’une bonne oxygénation. De plus, elles sont lisses et humides.

En revanche, des gencives rouge, bleues, marrons grises ou même blanches indiquent un problème de santé, parfois grave. De même si les gencives sont sèches ou collantes.

5. La déshydratation

Une déshydratation chez le chat, souvent liée à des diarrhées ou des vomissements trop fréquents, peut avoir de graves conséquences. Pour cette raison, mieux vaut savoir reconnaître les signes qui montrent que votre félin est déshydraté.

Pour cela, rien de plus simple. Avec deux doigts, pincez doucement sa peau entre ses omoplates. Soulevez-la ensuite vers le haut (sans lui faire mal !) et relâchez.

Un chat bien hydraté doit voir sa peau reprendre immédiatement sa forme initiale. En revanche, si la peau met plus de 2 secondes à reprendre sa position ou si elle reste en l’air, c’est un signe de déshydratation. Dans ce cas, une attention vétérinaire immédiate est requise.

Source

Vous aimerez aussi :

Premiers secours : les gestes à connaître pour votre chat

Cancer chez le chat : 10 signes avant-coureurs que vous devez connaître

11 signes qui montrent que votre chat est mourant