in

5 gestes à adopter pour prendre soin de son chat à l’automne

Crédits : Leoba/iStock

L’automne c’est le moment où les températures baissent, mais pas seulement ! Votre chat est plus exposé à certaines maladies ou parasites. Même s’il gambadera peut-être moins à l’extérieur, le chat sera touché d’une manière ou d’une autre par la mi-saison. Entre la mue, les parasites, les vers et le froid, s’occuper d’un animal n’est pas de tout repos. Mais comme le bien-être de votre chat compte pour vous, voici les gestes à réaliser pour l’aider à traverser sereinement la période de l’automne.

1. Faire face contre les puces et les tiques

Les tiques ne sont pas qu’un fléau au printemps, c’est également le cas à l’automne. En effet, les tiques prolifèrent encore plus quand les températures oscillent entre 0 et 20°C. Que vous habitiez en ville ou à la campagne, les risques sont les mêmes.

C’est pareil pour les puces qui, une fois le froid installé, élisent domicile chez vous. Un traitement antiparasitaire pour votre chat est donc primordial pendant la période automnale.

2. Vermifuger toutes les saisons

En réalité, vermifuger son chat doit être un geste régulier. Il est recommandé de vermifuger votre chat à chaque changement de saison, soit 4 fois par an.

Les vers sont dangereux pour les félins car ils peuvent se réfugier dans le cœur, les vaisseaux sanguins ou encore l’intestin. La présence des vers est difficilement détectable et cela peut être mortel si l’animal est contaminé trop longtemps.

3. Surveiller l’apparition de la teigne

Durant l’été, le parasite qui apporte la teigne a plus de chances d’infecter votre chat. Et c’est durant l’automne que la maladie apparaît réellement. Il n’existe à ce jour aucun traitement pour prévenir cette infection causée par le champignon.

chat automne
Crédits : Hydromet/iStock

Si votre chat possède des zones où les poils ont disparu, il est probablement atteint de la teigne. Il faut donc bien ausculter votre félin à l’arrivée de l’automne en insistant sur les poils, les oreilles, les pattes et les dents. Si le doute s’installe, il est préférable de contacter un vétérinaire au plus vite.

4. Éviter les boules de poils

À l’automne le chat mue, son pelage se transforme pour passer d’un poil fin (celui de l’été) à un poil plus dense (celui de l’hiver). Lorsque le chat se lave, sa langue capture les poils et ces derniers s’ils sont avalés peuvent former des boules dans son estomac. Les boules provoquent alors des inflammations gastriques et le chat se met à vomir.

Pour éviter au maximum les inflammations, il faut le brosser régulièrement pour enlever le pelage mort. De plus, le brossage vous rapprochera de votre félin. C’est un moment de complicité important.

5. Soulager l’arthrose

Cette maladie qui dégrade le cartilage du chat touche près de 80% des chats de plus de 11 ans. C’est à l’approche de l’hiver que les douleurs liées à l’arthrose s’éveillent.

Si votre chat est bien brossé et reste dans un lieu assez tempéré, voire chaud, les douleurs peuvent être diminuées et le feront ainsi moins souffrir.

Vous aimerez aussi :

5 dangers de l’automne que tout propriétaire de chat doit connaître

Halloween : 6 précautions à prendre pour votre chat

Mon chat perd ses poils : 8 raisons qui expliquent pourquoi