in

Confinement : nos conseils pour ne pas étouffer votre chat !

Crédits : LightFieldStudios / iStock

Avec l’instauration du confinement, de nombreux chats ont eu la surprise de voir leur humain rester à la maison toute la journée. Finies les longues journées de solitude ! Pour certains félins, ce changement se révèle être plus que positif, mais pour d’autres cela peut s’avérer quelque peu… étouffant. Voici donc quelques conseils pour favoriser une bonne cohabitation. 

1. Ne pas lui faire des câlins toute la journée

Imaginez : vous avez pour habitude de rester seul durant une grande partie de la journée quand, tout à coup, vous n’avez plus une minute à vous et êtes sollicité de tous côtés. À la longue, cela peut vite devenir agaçant. Et bien c’est peut-être exactement ce qui se passe pour votre chat !

Ainsi, veillez à ce que vous (et vos enfants) ne preniez pas pour habitude de déranger votre félin à la moindre occasion pour le câliner, même si la tentation est grande. Lorsqu’il dort notamment, laissez-le tranquille ! Et s’il s’éloigne de vous, ne lui courez pas après. En effet, cela signifie simplement qu’il a besoin de respirer un peu. 

Sans ces moments de répit, votre chat risque de se sentir stressé. Avec le temps, il pourrait même changer de comportement et se montrer agressif envers vous. 

2. Éviter de trop le stimuler

Depuis que vous restez enfermé chez vous, vous avez pris l’habitude de jouer plus régulièrement avec votre chat. Non seulement vous avez plus de temps à lui consacrer, mais en plus cela vous divertit vous aussi. 

chat joue
Crédits : Dragi52 / iStock

Loin de nous l’idée de vous reprocher de jouer avec votre chat. Au contraire, cela permet de le stimuler autant mentalement que physiquement ! Toutefois, il faut également penser à la vie d’après confinement. Or, une fois que vous aurez repris vos habitudes et que votre chat se retrouvera à nouveau seul à la maison à s’ennuyer toute la journée, la transition risque d’être particulièrement brutale et difficile à vivre. 

Pour éviter cela, une fois que vous connaîtrez la date de déconfinement, pensez à diminuer jour après jour les temps de jeu avec votre chat. Vous pouvez également jouer avec lui à une heure bien précise (par exemple 19h) et continuer de jouer avec lui à la même heure une fois que vous aurez repris le chemin du travail. De cette façon, il pourra reprendre sa vie d’avant sans avoir l’impression d’avoir un manque à combler. 

3. Anticiper l’hyper attachement

On a souvent tendance à penser que les chats sont des êtres solitaires et indépendants, contrairement aux chiens. En réalité, il n’en est rien. Les chats sont tout autant attaché à leurs humains que les chiens, seulement ils le montrent moins. 

Par conséquent, si durant le confinement votre chat est habitué à vous réclamer de l’attention toute la journée, le risque qu’il déclare ensuite une forme d’anxiété de séparation est grand. Ce trouble anxieux se manifeste lorsque l’animal est séparé de son maître, même quelques heures. Il se traduit chez le chat par des miaulements intempestifs, de la malpropreté, un comportement destructeur, un toilettage excessif voire même une perte d’appétit. 

Pour éviter cela, une période de sevrage sera alors nécessaire, exactement comme pour le jeu. Ainsi, vous devrez veiller à réhabituer progressivement votre chat à rester seul. Pour commencer, partez plusieurs fois dans la journée, quelques minutes à chaque fois. Puis augmentez progressivement votre temps d’absence.

chat fenêtre
Crédits : iStock

Et n’oubliez pas de l’ignorer à chaque fois 10 minutes avant de partir et 10 minutes à votre retour. En effet, en agissant normalement, comme si de rien n’était, vous ne transmettrez pas votre propre angoisse de partir à votre félin. De fait, vous l’aurez compris, il est indispensable d’éviter les effusions !

4. Installer un refuge

Pour que votre chat ne se sente pas étouffé durant le confinement, il est indispensable de lui installer un refuge, si possible en hauteur. Il peut également s’agir d’une pièce. Ainsi, lorsqu’il aura envie de s’isoler et de ne plus voir personne, il saura qu’il peut se rendre dans cet abri. 

Attention toutefois à bien faire passer l’information à tous les membres de votre foyer : si le chat est dans son refuge, interdiction de l’approcher !

5. Aménager un catio

Par peur du coronavirus, certains propriétaires ont pris la décision de ne plus laisser sortir leur chat. Mais cela ne signifie pas qu’il ne peut plus prendre l’air ! En effet, afin de permettre à votre félin de se dégourdir les pattes et de profiter du beau temps tout en restant bien protégé à la maison, vous pouvez lui aménager un catio. 

Un catio n’est autre qu’un espace extérieur pour chat fermé généralement par un grillage. Il peut être installé sur une terrasse, un balcon, dans un jardin et même autour d’une fenêtre. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à lire notre article sur les catios !

catio
Crédits : Simona Weber / iStock

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :