in

Laisser votre chat se coucher sur le tapis pourrait nuire à sa santé

Crédits : gyro / iStock

Vous vous demandez sûrement en quoi laisser votre chat faire sa sieste sur le tapis du salon ou de la chambre peut être dangereux pour sa santé… Rassurez-vous, le titre de cet article n’est pas fait pour vous inciter à cliquer mais bien pour vous alerter sur un danger méconnu qui peut avoir de graves conséquences sur la santé de nos amis félins !

Des produits chimiques dans nos maisons (et dans nos chats)

D’après les résultats d’une récente étude, des concentrations élevées de produits chimiques seraient présentes à l’intérieur de nos maisons. Encore pire, on retrouverait également ces produits à l’intérieur de l’organisme des chats domestiques !

La raison ? La plupart des produits industriels que nous achetons, que ce soient les meubles, les textiles, les produits plastiques ou encore les produits électroniques, contiennent des retardateurs de flamme bromés (RFB). Sous ce nom bien compliqué se cache en fait un mélange de produits chimiques destiné à rendre les produits que l’on achète moins facilement inflammables.

L’intérêt de traiter les produits commerciaux avec des RFB est bien évidemment d’empêcher, ou du moins de diminuer, la propagation des flammes en cas d’incendie. Ces produits chimiques sont donc censés servir avant tout notre sécurité.

chat maison
Crédits : chendongshan/iStock

Le problème, c’est que ces RFB, de par leur caractère semi-volatil, restent présents dans l’environnement sous forme de poussière, contaminant l’air, l’eau, le sol ou encore les aliments.

De fait, des niveaux élevés de RFB sont ingérés par les chats domestiques chaque jour (et par nous aussi, accessoirement). Et ce qu’ils habitent en ville ou à la campagne !

Les RFB, ces perturbateurs hormonaux

Le risque que de tels niveaux de RFB soient retrouvés dans le sang des chats domestiques, c’est que cela nuise à leur santé. Et plus particulièrement à leur système endocrinien. En effet, le sang des chats atteints d’hyperthyroïdie contenait beaucoup plus de RFB que les chats en bonne santé.

Et étrangement, l’hyperthyroïdie était une maladie relativement rare chez les félins jusque dans les années 1980, période durant laquelle les RFB ont commencé à faire leur apparition et à investir nos foyers.

Heureusement, la toxicité de ces produits est souvent mise en cause depuis quelques années. Il est donc probable (et surtout souhaitable !) que d’ici quelques années ils soient purement et simplement interdits. En France, par exemple, plusieurs sortes de RFB ont d’ores et déjà été interdits.

Comment protéger votre chat ? 

Bien entendu, vous n’allez pas empêcher votre chat de se coucher sur le tapis simplement parce que c’est un élément qui concentre la poussière – et donc potentiellement des particules de RFB.

La seule solution qui s’offre à vous est d’éliminer au maximum la poussière dans votre intérieur. Pour cela, n’hésitez pas à passer l’aspirateur et à faire la poussière plusieurs fois par semaine. De même, éliminez si possible tous les objets qui retiennent la poussière. Sinon, pensez également à acheter des produits entièrement naturels et non traités !

Bon à savoir : selon l’étude, le salon serait l’endroit de la maison qui comporte les niveaux les plus élevés de RFB !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :