in

5 signes qui montrent que vous êtes prêt à avoir un chat

Crédits : beavera/iStock

Adopter un chat n’est pas une décision qui doit se prendre à la légère. En effet, cela signifie s’engager pour 15, voire même 20 ans auprès d’un animal. Si l’engagement ne vous fait pas peur et que vous vous sentez prêt, cochez encore ces 5 derniers points afin de n’avoir plus aucun doute !

1. Vous avez du temps

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les chats ne sont pas les créatures indépendantes et solitaires que l’on dépeint. Au contraire, nos amis félins sont tout autant avides de contact humain que les chiens. Ils sont simplement moins expressifs.

Pour cette raison, si vous partez tôt le matin et rentrez tard le soir et que vous avez pour habitude de passer vos week-ends à voyager, l’adoption d’un chat n’est pas recommandée. En effet, même s’il demande moins de présence qu’un chien, le chat a tout de même besoin de passer du temps avec son propriétaire, et ce chaque jour de l’année.

Ainsi, les séances de jeux et les séances de câlins ne doivent en aucun cas être négligées. Et sachez qu’au minimum, il est conseillé de jouer 30 minutes par jour avec son félin. Si possible en deux ou trois fois dans la journée.

2. Vous avez de l’argent

Cette phrase peut prêter à sourire, mais adopter un chat a un coût. Et pour cause, au-delà des frais d’adoption, vous devrez faire face à de nombreuses dépenses tout au long de la vie de votre boule de poils.

Il est toutefois difficile d’estimer combien un chat coûte par mois. Entre les frais vétérinaires pour les vaccins ou encore la stérilisation, l’achat de la nourriture, des accessoires, des produits anti-puces, du bac à litière, de la litière… Bref, comptez ente 50 et 100 euros par mois, et au moins 200 euros le premier mois.

3. Vous avez accepté la contrainte de la litière

Certes, un chat n’a pas besoin d’être sorti pour faire ses besoins. C’est d’ailleurs ce qui fait de lui l’un des animaux domestiques dits “les moins contraignants”. Cependant, si vous n’avez jamais eu de chat, vous ne pouvez pas vous douter ce que la litière implique réellement.

litière chaton
Crédits : iStock

En effet, il ne suffit pas seulement de la changer deux à trois fois par mois (ce qui, déjà, n’est pas franchement une partie de plaisir). Il est également nécessaire de retirer les excréments de votre chat chaque jour à l’aide d’une pelle à litière.

Mais aussi de nettoyer régulièrement le bac à litière et surtout de trouver l’endroit idéal où l’installer. C’est-à-dire un endroit calme, éloigné des gamelles d’eau et de nourriture et surtout aéré. Et pour cause, une fois que votre félin aura fait ses premiers besoins, vous comprendrez vite l’importance d’un lieu aéré…

Par ailleurs, sachez qu’il est vivement recommandé d’opter pour deux bacs à litière si vous avez un chat, trois bacs si vous avez deux chats, quatre si vous avez trois chats, etc.

4. Vous avez compris l’importance de la socialisation

Comme nous l’avons déjà mentionné plus haut, les chats ne sont pas autonomes affectivement parlant. Mais en plus d’avoir besoin de vous et de votre amour, votre chat aura aussi besoin d’être socialisé pour se sentir pleinement épanoui.

Cela signifie que vous devrez l’habituer à côtoyer des gens différents, des enfants, des bruits, des odeurs et même d’autres animaux. Exactement comme vous le feriez avec un chien. Trop de personnes ont tendance à négliger cette étape alors qu’elle est essentielle au bien-être de nos amis félins.

L’objectif consiste en fait à encourager votre chat à faire confiance aux êtres et aux choses qu’il côtoie au quotidien afin de, à terme, réduire son stress. En effet, quoi de plus triste qu’un chat qui s’enfuie, complètement paniqué, au premier coup de sonnette…

5. Vous vous engagez à créer une maison accueillante

Avoir un chat, c’est aussi être en mesure de lui proposer un environnement enrichissant et sécurisant. En effet, votre félin ne se satisfera pas de quelques jouets et d’un arbre à chat. D’autant plus s’il n’a pas la possibilité de sortir.

Vous devrez donc investir dans un griffoir, des distributeurs interactifs de nourriture, tel que le Pipolino, des étagères murales, une fontaine à eau… Bref, tout ce qu’il faut pour rendre la vie de votre chat plus excitante ! Mais aussi pour combler ses besoins naturels, c’est-à-dire escalader, griffer ou encore chasser.

Enfin, en plus d’aménager un lieu de “débauche” pour votre chat, vous devrez également lui créer une bulle de sécurité. Pour ce faire, rien de plus simple, mettez hors de sa portée tous les éléments qui pourraient être dangereux pour lui (plantes toxiques, produits ménagers, médicaments, sculpture en verre…).

Source

Vous aimerez aussi : 

Mieux vaut-il adopter un chat mâle ou femelle ?

5 bonnes raisons d’adopter votre chat dans un refuge

Adopter un chat lorsqu’on vit dans un studio : bonne ou mauvaise idée ?